Liberté Égalité Fraternité

Tel est le message oublié de nos représentants politiques lorsque le thème de l'insécurité est abordé lors de la campagne de 2002. L'insécurité est alors la première préoccupation des français, depuis s'en est suivi une politique de répression menée successivement par les différents gouvernements de droite depuis cinq ans, qui nous a conduit doucement mais sûrement aux émeutes de 2005. Ce soulèvement populaire est la conséquence d'une politique de discrimination menée envers une population de plus en plus montrée du doigt qui n'a plus l'impression d'être traitée sur un plan égalitaire.
L'égalité est bafouée lorsque le ministre de l'intérieur propose une discrimination positive à l'embauche et qu'il stigmatise la population des citées désoeuvrée en les nommant de "racaille" dont il faut se débarrasser," nettoyer au kascher".
C'est entre autre raison pour cela que ce sentiment de fraternité ne peut être ressenti par la population.

Commentaires