Dernière allocution

Après un entretien de quarante cinq minutes avec Mr Chirac, Devillepin a remis sa démission et a dit au revoir au président de la république sortant.
Celui-ci s'est adressé aux français à 20h, par l'intermédiaire des journaux télévisés.
Cette dernière intervention du chef de l'état aura été courte (- de 5 min) empreinte d'une émotion certaine, mais avec pudeur. L'entourage du président Chirac assure que c'est un homme résolument tourné vers l'avenir qui a déjà tourné la page Élyséenne. Il serait d'avantage préoccupé par son déménagement et ses vacances prochaines au Maroc.
Enfin bref, il aura déclaré pour cette dernière allocution, "toute sa fierté du devoir accompli" et de la confiance qu'il avait des français,"héritier d'une grande nation qui compte en Europe et dans le monde", pour rester "uni et solidaire" dans le "dialogue et la concorde".
Il a insisté sur le fait que le pays se serait modernisé, dans la fidélité de son identité, que le peuple devait se retrouver sur l'essentiel dans l'union et le respect des diversités.
Il a précisé aussi qu'il débuterait un nouveau type d'action, avec la création de la fondation Jacques Chirac en Octobre prochain, afin de promouvoir le dialogue des cultures et le développement durable.
Il aura terminé sur l'admiration, le respect, et l'affection qu'il porte au peuple de France.

Commentaires