Ségolène Royal : "je serai a mon poste et présente"

Interviewée hier soir au J.T de France 2 (et pas TF1...???), Ségolène Royal s'est montrée à la fois souriante et déterminée.

Elle a notamment souligné l'importance des élections législatives et la nécessité pour l'intérêt des français que la Gauche fasse un bon score. En effet, plus il y aura de députés dans l'opposition, plus il sera posssible de "surveiller, s'opposer et proposer". Pour le bien-être de notre démocratie, il est indispensable qu'en face d'un parti au pouvoir il y ait une opposition suffisamment représentée. Elle a donc lancé " un appel aux 17 Millions" de français qui l'ont soutenue lors des présidentielles, pour "appuyer l'opposition" lors des législatives, afin que celle-ci puisse "protéger" et "s'opposer aux dérives" (exemple cité : la franchise médicale).
Mme Royal s'est ensuite attaqué aux méthodes sarkoziennes en critiquant entre autres la mise en place du bouclier fiscal, la remise en cause du contrat de travail et de l'accès aux soins. Elle a déclaré attendre des "actions" suite aux "engagements" pris pendant la campagne présidentielle par son adversaire, à savoir la proposition d"un moratoire sur les OGM et la clarification de la mesure devant favoriser l'accès à la propriété.
Puis, l'interview se termine sur le thème du P.S. En parlant de Kouchner qui accepte de faire partie du gouvernement de Sarkozy, Ségolène répond : " ça ne m'a pas fait plaisir" sans en ajouter plus. Elle a dit souhaiter un parti "uni", "qui se sert les coudes". Selon elle, il faut "refonder le logiciel de la gauche" en fonction de la réalité des français. Enfin, concernant son éventuelle candidature à la tête du parti ou à la présidentielle de 2012 : "je serai à mon poste et présente"....

Mimile.


Ségolène Royal, JT France 2, 28 mai 2007
envoyé par segolene2007

Commentaires