Les socialistes ont leur cabinet fantôme..qui est déjà contesté


A peine né, le cabinet fantôme socialiste est déjà contesté. Les députés PS de la commission des Finances ont en effet refusé la désignation de Jérôme Cahuzac comme pendant du ministre des Finances, décidant à l'unanimité, lors d'une réunion, de choisir plutôt Jean-Louis Idiart.

André Vallini, ex-président de la commission Outreau, et Aurélie Filippetti, tous deux proches de Ségolène Royal, avaient été désignés mercredi porte-parole des députés socialistes.

Lesquels avaient décidé, sur proposition de leur président de groupe Jean-Marc Ayrault, de former également un «contre-gouvernement» composé des vice-présidents du groupe. Ils seront chargés de répliquer aux membres du gouvernement Fillon. L'expression «cabinet fantôme» est toutefois réfutée dans les couloirs du Palais-Bourbon par André Vallini pour qui «il s'agit de constituer une opposition constructive».

Jean-Marc Ayrault avait été nommé, lui, coordinateur sur les Affaires étrangères et européennes alors qu'Arnaud Montebourg, ancien porte-parole de Ségolène Royal, est le premier vice-président chargé de la prospective et le fabiusien Philippe Martin le 2ème vice-président chargé du développement durable et de l'agriculture.


Ont été aussi nommés vice-présidents :
Patrick Bloche (Prospective, Culture, communication)
George Pau-Langevin (immigration, co-développement)
Bernard Roman (Institutions)
Pascal Terrasse (Santé)
Gaëtan Gorce (Travail)
Manuel Valls (Lois)
Sandrine Mazetier (Education nationale)
Michèle Delaunay (grand âge)
Jean-Yves le Bouillonnec (Logement, Ville)
François Brottes (Affaires économiques)
Patricia Adam (Défense)
Victorin Lurel (Outre-mer)
Jérôme Cahuzac (Finances)
Marisol Touraine (Protection sociale)
Alain Vidalies (Entreprises)
Martine Lignières-Cassou (Transports)
Alain Clayes (Enseignement supérieur)
Jean-Yves Le Déaut (Recherche)
Geneviève Gaillard (Environnement)

20Minutes.fr, éditions du 27/06/2007 - 16h31

dernière mise à jour : 27/06/2007 - 17h17