Accéder au contenu principal

La nuit du 13 au 14 juillet a été chaude


50 voitures brulées de plus chaque jour
envoyé par Chevalier_du_Christ

A part ça, il parait que les chiffres de la délinquance sont en baisse....

Bilan de la nuit: 266 voitures brulées

266 véhicules ont été incendiés et 100 personnes interpellées en France métropolitaine au cours de la nuit du 13 au 14 juillet, a-t-on appris samedi auprès de la direction générale de la police nationale.

Selon ce bilan «arrêté à 06h samedi matin», a-t-on précisé de même source, 266 véhicules ont été incendiés (contre 254 au cours de la même nuit de 2006), dont 195 en Ile-de-France.

Au total, 100 personnes ont été interpellées, dont 89 en Ile-de-France, parmi lesquelles 46 ont été placées en garde à vue, dont 43 en Ile-de-France.

Dans le même temps, quatre policiers ont été légèrement blessés.

Parmi les actes commis, on relève «essentiellement» des tirs d'engins pyrotechniques lancés volontairement contre des policiers ou du public.

Ainsi, parmi les incidents les plus importants, une fillette de six ans a été blessée par un feu d'artifice lancé en direction d'élus municipaux à Romainville (Seine-Saint-Denis), a-t-on précisé de même source. La jeune victime a été transportée à l'hôpital pour y recevoir des soins.

Dans un premier temps, selon un bilan établi par la police en milieu de nuit, n'avaient été recensées en Seine-Saint-Denis qu'une «dizaine de voitures incendiées» et une «vingtaine d'interpellations».

Voitures brulées dans la banlieue de Lyon

Une voiture incendiée dans le centre de Copenhague, le 2 mars 2007

AFP/Scanpix ¦

Feux de voitures pour le 14 Juillet. Vingt-deux véhicules ont été incendiés dans la nuit de vendredi à samedi dans l'agglomération lyonnaise, notamment à Vaulx-en-Velin, et une dizaine de personnes ont été interpellées, a-t-on appris samedi auprès des pompiers et de la police.

«Quelques mineurs» figurent parmi la dizaine de personnes interpellées pour «violences urbaines» et «jets de pierre», a précisé la police, qui souligne qu'il n'y a pas eu de blessés.

A Vaulx-en-Velin, où la nuit a été «plutôt agitée», selon la police, une pharmacie a été en grande partie détruite par un incendie, vers 2h du matin. Par ailleurs, un véhicule de pompiers a eu son pare-brise endommagé par des jets de pierre.

Un important dispositif de sécurité a été mis en place dans l'agglomération lyonnaise pour les festivités du 14 juillet.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…