Lagarde fustige les 35 heures

Christine Lagarde a dénoncé ce jeudi, "le carcan des 35 heures." Interrogée sur la durée du travail en France, la ministre s'est déclarée en "faveur de l'indépendance, de la liberté et de la responsabilité."
Selon elle, "quand une entreprise a une grosse charge de travail, une grosse commande, un surcroît d'activité, il faut qu'elle puisse, sans contrainte excessive, recourir à plus de travail de la part de toute l'équipe". "C'est pour ça que le carcan des 35 heures me paraît désuet et daté d'époque", a déclaré la ministre en défendant son projet de loi pour le travail, l'emploi et le pouvoir d'achat (Tepa), actuellement examiné à l'Assemblée nationale, qui favorise le recours aux heures supplémentaires.
Toutefois, a poursuivi la ministre, "il faut bien entendu qu'il y ait un chiffre maximal (d'heures de travail), il ne faut pas dépasser les heures maximales prévues au niveau européen bien entendu. Mais dans l'intervalle, il faut de la flexibilité, il faut du mouvement", a-t-elle expliqué. Reprenant l'exemple de l'entraîneur de football du RC Lens, Guy Roux (68 ans), empêché un temps de travailler en raison de son âge avancé, la ministre, qui l'a soutenu, a précisé: "Si c'est le souhait (des retraités) de continuer à travailler, si c'est la volonté de l'entreprise, il ne faut pas qu'il y ait des règles qui viennent faire obstacle à cela". LCI.fr, 19/07/2007

Après le "travailler plus", voici le "travailler plus longtemps, plus vieux"... L'effet du partage du travail espéré par l'instauration des 35 heures pouvait être contestable concernant la baisse du nombre de chômeurs (alors qu'il y avait bien eu baisse du chômage....mais les mauvaises langues contestent...) ; avec les mesures prévues par nos chers président et gouvernement, j'ai du mal à croire que l'objectif du "plein emploi", c'est-à-dire moins de 5% de la population active au chômage, soit atteint d'ici 5 ans... En effet, comment créer de l'emploi pour les uns en augmentant le temps de travail des autres ? D'un coté on développe les heures supplémentaires, de l'autre, on repousse l'âge de la retraite... Je reprend l'exemple de Guy Roux : vous ne croyez pas qu'il y a des jeunes entraîneurs à la recherche d'un emploi qui pourraient prendre en charge l'équipe de Lens à la place de Mr Roux ?