Manuel Valls veut «dépoussiérer» le PS et changer le nom du parti

Manuel Valls, député socialiste de l'Essonne, a suggéré dimanche que le Parti socialiste «change de nom» et «dépoussière» son fonctionnement, sans attendre les municipales de 2008, en affirmant que «le train-train est mortel».

Provoquer le débat

«J'aime bien provoquer le débat. Et ce débat sur le nom et sur la déclaration de principe du parti doit nous amener à nous interroger beaucoup plus sur notre propre identité», a-t-il déclaré lors du Grand Rendez-vous Europe 1/TV5 Monde/Le Parisien.

Il a précisé qu'il verrait bien une nouvelle dénomination contenant «le mot gauche».

«La gauche, c'est le mouvement»

Selon Manuel Valls, pendant la campagne, «la gauche a été trop identifiée à la tradition, à une forme de conservatisme». «La gauche, c'est le mouvement», a-t-il dit.

Opposé au calendrier

Il a réaffirmé son opposition au calendrier de rénovation voté le 23 juin par le PS. «Il fallait commencer ce débat tout de suite et j'espère que de la part de François Hollande la volonté d'accélérer.»

Le député de l'Essonne a indiqué avoir envie «de participer pleinement à la rénovation de la gauche» et «de prendre des responsabilités» au sein du parti.

Injuste avec Royal

Manuel Valls a indiqué qu'il participerait lundi à la réunion organisée par Ségolène Royal avec ses partisans, en jugeant qu'«on a été très injuste à son égard». «Elle a créé une relation avec 17 millions de Français, elle a créé l'espoir», a-t-il rappelé.