Sarko pète les plombs.

Et un dérapage de plus !!
Même en vacances notre Nicolas national ne peut s'empêcher de se faire remarquer.

Harcelé par l'opposition et les photographes dans sa maison de vacances de Wolfeboro (Etats-Unis), le Président pète les plombs. «Un photographe d'Associated Press, Jim Cole, et moi, sommes sortis vers 13h en hors-bord et nous nous sommes dirigés vers la villa où réside le président», a rapporté Vincent DeWitt, photographe travaillant pour l'agence Sipa. «Il y avait du mouvement sur le pont, le président, une femme et des enfants ont pris place à bord d'un bateau. C'est là que nous avons vu Sarkozy pointer du doigt vers nous. Je pouvais voir qu'il était furieux. Il a demandé au capitaine de se diriger vers nous, et lorsque son bateau s'est approché il est monté à bord», a précisé Vincent DeWitt.

«Il a commencé à nous invectiver en français, avec véhémence. A bord du bateau tout le monde restait très calme. A un moment il s'est approché de moi et m'a pris mon appareil photo, il l'a tenu entre les mains un certain temps. La femme à bord du bateau, qui avait des cheveux noirs et longs et semblait de grande taille, nous a dit en anglais très calmement: le Président vous avait demandé de ne plus faire de photos», poursuit le photographe, selon lequel Nicolas Sarkozy s'est ensuite calmé puis est reparti en répétant qu'il avait demandé que les photographes cessent de faire des photos.

Interrogé par l'AFP, le responsable à Wolfeboro de la sécurité du président, Fabrice Chanudet, a répondu qu'il n'avait aucun commentaire à faire. «Je suis responsable de la sécurité, j'ai organisé la rencontre des media avec le chef de l'Etat dimanche matin, c'est tout. Il faut s'adresser à l'Elysée pour une réaction».

20Minutes.fr, éditions du 06/08/2007 - 08h31

dernière mise à jour : 06/08/2007 - 10h14

Commentaires