Une vie au travail

"63% des français sont d'accord pour travailler après 65 ans"... J'ai lu et entendu cette phrase plusieurs fois depuis hier, qui n'a rien a voir avec "63% des français sont d'accord pour travailler après 65 ans S'ILS LE SOUHAITENT. C'est quand même dingue que l'information soit déformée à ce point car il y a une sacrée nuance entre ces deux affirmations.
D'un côté, on soulève la question du recul de l'âge de la retraite, pour TOUS ; de l'autre, on se dit "pourquoi ne pas laisser travailler plus longtemps ce qui le veulent". Dans les deux cas, on peut se frotter les mains en se disant qu'on a trouvé la solution pour réduire le déficit des caisses de retraite, ou tout du moins ne pas l'aggraver.
Par contre on semble oublier qu'il y a en France un autre problème de taille : le chômage. Non seulement on nous ment sur les chiffres du chômage, mais en plus j'ai l'impression qu'on ne fait rien de concret pour lutter contre ; après les retraités non remplacés dans le secteur public ( mais aussi dans le privé), voilà qu'aujourd'hui on permettrait, comme aux Etats Unis par exemple, aux séniors de travailler après 60 ou 65 ans. Or, si je ne m'abuse, un retraité toujours au travail, c'est un emploi en moins pour un chômeur.
Un conseil aux demandeurs d'emploi : profitez de votre période de chômage pour prendre votre retraite, car une fois que vous aurez un boulot, vous y croupirez jusqu'à pas d'âge... Pourquoi ? Parce qu'il y a de grande chances qu'une fois atteint l'âge actuellement en vigueur pour partir en retraite, votre situation financière et sociale ne le vous permette pas, et parce que de toute façon, il n'y aura plus d'âge légal pour le repos mérité...

Commentaires