Ca risque de chauffer !

On a appris ce week end que la réforme des régimes spéciaux des retraites était prête... Ah bon? Je ne sais pas vous, mais moi il m'avait semblé comprendre qu'il y aurait dialogue social et concertation avec les partenaires sociaux pour élaborer une telle réforme ? Apparement, j'ai mal compris, ou bien on nous a encore menti... Le gouvernement prévoit peut être encore un passage "en force", genre 49.3... Si tel est le cas, nous allons avoir, à défaut d'un été caniculaire, un automne voire un hiver chaud !

Le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, a prévenu lundi sur France Inter qu'il y aurait «un conflit majeur, y compris avec la CFDT», si le gouvernement décidait de «passer en force». Il s'est dit toutefois «favorable à discuter d'une évolution des régimes spéciaux de retraite, pour une raison simple: si on ne fait pas évoluer ces régimes, ils seront en faillite et les retraites des personnels ne seront pas versées». Le syndicaliste a affirmé que le Premier ministre disait «tout et son contraire». «Il faut vite qu'il précise sa pensée qui est contradictoire avec celle du ministre du Travail, en charge de ce sujet, qui dit que rien n'est prêt et qu'on va ouvrir le débat».

Jean-Christophe Le Duigou, secrétaire confédéral de la CGT, a parlé lundi, sur France Info, de «méthode curieuse» et de «complète perversion du dialogue social». Il craint un «alignement au rabais pour tous les salariés».

«Si le gouvernement veut passer en force, il faut s'attendre à des réactions, c'est évident» a averti le secrétaire général de Force Ouvrière, Jean-Claude Mailly, sur France 2.

Mercredi dernier, le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, avait déjà prévenu que, «si le gouvernement souhaite procéder par décret, c'est-à-dire prendre des décisions unilatérales et nous mettre devant le fait accompli comme ce fut le cas en d'autres temps, il pourrait entraîner le pays vers des tensions». Allusion non voilée aux grèves qui avaient paralysé la France en novembre et décembre 1995.

Alors que la première préocupation des français est le pouvoir d'achat, le gouvernement ne souhaite pas mettre en place sa réforme sur la TVA sociale avant les élections municipales de 2008 au risque de mécontenter son électorat ; c'est pourquoi une réforme en cache une autre et que celle des régimes spéciaux arriverait a point nommé pour toujours donner l'impression de mouvement sur une réforme de toute façon plébiscitée par les français.

Commentaires

  1. Voici mon +5 j'espere que tu feras pariel !!!
    Tu peux verifier jment pas mon pseudo de mon compte c'est Mic57600
    laisse une trace te ton passage merci

    **************************
    *http://mic57.boosterblog.com*
    **************************

    `·.,¸¸,.·´->>>Si Tu veux etre dans mes +5 du jour tas cas me dire en coms

    `·.,¸¸,.·´->>>>>si tu veux dedans moi j'acceuille met il fo faire tous les jours !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !