Un extrait des ateliers du PS avant mon analyse perso du week-end socialiste à La Rochelle

L'offre idéologique de Nicolas Sarkozy est simpliste et dangereuse. Tel est le constat sans appel de l'atelier n°2 consacré, vendredi 31 août, à cette thématique, selon Caroline Werkoff, historienne et enseignante. Pour elle, le Parti socialiste doit être en mesure de "contrer l'individualisme effréné du nouveau Président, en redonnant au cadre collectif ses lettres de noblesse."

Commentaires

  1. SALUT? MERCI DE TA VISITE
    blog trés different c'est le cas de le dire.
    je suis de gauch, mais je hais la propagande.

    staline n'était pas le "petit pere des peuple" mais un tyran
    12 millions de morts sous son régime.
    et si tu regardes le nouveau president de la russie, il ne vaut pas mieux.
    mais j'ai une amdiration sans borne pour ce peuple!!
    pendant tte mon enfance mon pere qui était un communiste éclairé (quand je dis eclairé c'est qu'il avait conscience de ce qui ce passait la bas)m'a parler du communisme et du socialisme , le vrai.je n'ai touver ce sentiment que quand monsieur Mitterrand etait à la tete de la france, et je le retrouve dans madame Royal.
    vola je revindrais te vo, si toute fois tu 's pa d'accord avec moi , laisses moi un com

    http//minouchette35400.skyrock.com/

    RépondreSupprimer
  2. Oui minouchette tu as raison, on retrouve un peu de Mitterand chez Mme Royal
    Pour ce qui est du père des people, c'est du second degré...il est clair que Sarko n'a rien de communiste dans son idéologie et qu'il n'est pas encore responsable de 12 millions de morts comme Staline....
    Merci de ta visite
    Je reviendrai sur ton blog.
    a+
    stef

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !