Accéder au contenu principal

Retraite : Non à l'égalité de durée de cotisation


Sarkozy et son gouvernement ont déjà choisi la confrontation ferme et non négociable face aux grèves de la réforme des régimes spéciaux.
Cette stratégie est établie de longue date puisque X.Bertrand avait présenté sa feuille de route aux syndicats début septembre et elle n'a quasiment pas évolué depuis. Les bonifications de salaires dans les dernières années de cotisations étaient attendues de tous .
Donc finalement cela fait 2 mois que la tension entre syndicats grévistes et gouvernement s'amplifie sans aucun dialogue constructif.
Sarkozy et Fillon ont choisi l'affrontement sur ce dossier.
Prétextant l'égalité entre les français, le principe de la durée de cotisation, sans prise en compte de la pénibilité du travail, est le grand test avant la grande réforme de 2008 sur le régime général des retraites.
Il est évident que l'on habitue les français comme un préalable au grand changement, à une modification importante de la durée de cotisation das le calcul des pensions de retraite pour tous.
On l'oublie mais le plus important est :
Un jeune de 20 ans commençant à travailler aujourd'hui, doit déjà cotiser 42 ans pour avoir une retraite à taux plein depuis la loi Fillon de 2003. Ce jeune travailleur partira à la retraite à 62 ans (s'il a cotisé 42 ans depuis l'âge de 20 ans, et sans interruption).
Si l'inégalité existe entre les français, c'est avant tout le système de répartition qui la provoque. Le mode de financement des retraites ne peut pas être traité que par la durée de cotisation !
D'autres pistes existent : le PS propose :
"La réponse à ces défis sociaux passe par une augmentation des recettes. Rien ne se fera sans augmentation des cotisations. Le «réabondement » du fonds de réserve représente aussi une nécessité.Une sollicitation plus forte des revenus financiers est incontournable. La question de la majoration des cotisations, y compris patronales, doit être clairement posée. À défaut, ce serait la crédibilité même du système par répartition qui serait en cause."

Commentaires

  1. Hum la fameuse rupture tranquilou. J'métonnerais pas de voir les militaires appelés à calmer les vagues de grêvistes à l'avenir.

    http://www.dailymotion.com/relevance/search/michel+sardouille/video/x1nqzz_groland-sardouille_fun



    Ps (pas le parti) : Oui blogger ça claque et skyblog ça rend stérile.

    RépondreSupprimer
  2. Mouhahaha... Merci Tranxène pour le lien ! Car comme dirait l'autre, il faut bien en rire de tout ça de temps en temps.

    RépondreSupprimer
  3. De rien.
    Un autre disait aussi, il faut me rire que s'en foutre :D

    RépondreSupprimer
  4. Oula je rectifie : "Il vaut mieux en rire que s'en foutre"... un peu fatigué aujourd'hui

    RépondreSupprimer
  5. soutenez vous la grève?
    Pour bon nombre socialiste, elle n'est pas totalement justifiée, d'ailleurs nous ne les entendons pas !
    Seul sego en parle !
    Pourquoi?

    RépondreSupprimer
  6. Patdinina
    Tout d'abord, merci une fois de plus pour tes visites et commentaires.
    Pour répondre à ta question : OUI Stef et Mimile soutiennent les grèves.
    La position du PS est qu'il est nécessaire de faire une réforme des régimes spéciaux, mais pas sur la durée de cotisation. D'autres pistes existent...(taxation des revenus financiers, augmentation des cotisations, fond de réserve,etc,etc...)
    A bientôt
    Stef
    Je conseille http://viehopital.boosterblog.com

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…