Accéder au contenu principal

Régimes spéciaux : un désordre social peut en cacher un autre : CNE

Alors que les syndicats en grève pour la sauvegarde des régimes spéciaux sont sous les feux de la rampe, nous apprenons aujourd'hui qu'ils eurent raison de lutter en 2005 contre la mise en place du contrat nouvelle embauche, même si celui-ci fût adopté, voté et appliqué depuis.
Oui mais voilà, si les gouvernements de droite en place croient pouvoir détricoter le code du travail, ils sont rappelés à l'ordre par l'OIT (organisation internationale du travail) qui juge qu'une durée aussi longue (deux ans) de période d'essai n'est pas raisonnable. Le comité de l'OIT a tranché et assure qu'un contrat de travail ne peut-être rompu"en l'abscence d'un motif valable"
L'OIT a signé mercredi à Genéve l'arrêt de mort du CNE.
Le représentant français de ce comité a indiqué que la France suivrait leurs recommandations.
A suivre... En ce qui concerne les grèves :
C'est un coup de théatre façon "les fourberies de Sarko"
Depuis l'annonce du 25 Septembre, du chantier de réforme des régimes spéciaux, les syndicats (CGT, CFDT...) réclament des rencontres et négociations tripartites (présence du gouvernement, des syndicats et de l'entreprise) pour engager une réforme jugée nécessaire par tous !
S'en sont suivi quelques rencontres avec X.Bertrand, qui comme son premier ministre et Mr Sarkozy a affiché une fermeté et une rigidité à toute épreuve, renvoyant les syndicats à la négociation avec les entreprises concernées. La grève du 18 Octobre n'a donc pas été empêchée et a plus été un moyen pour le gouvernement de jauger les forces en présence.
Depuis trois semaines X.Bertrand et ses acolytes ont prétendu au fil de leurs interventions, d'une maniére répetitive que "leurs portes étaient ouvertes" refusant dans le même temps toute participation à des rencontres pour négociations tripartites (SNCF, état, syndicats)
Qu'apprenons-nous aujourd'hui :
Et bien que X.Bertrand accorde un mois aux syndicats et aux dirigeants d'entreprises concernées pour négocier la réforme des régimes de retraite en présence d'un représentant de l'état !!
Mais de qui se moque-t-on ?
Le but est en fait de gagner du temps, de décapiter le mouvement, de jouer avec la mobilisation des salariés grévistes qui à l'approche des fêtes de fin d'année devront comme tous les français disposer de leurs revenus. Car évidement les journées de grèves coutent cher à une époque où le pouvoir d'achat est aussi une préoccupation importante pour les salariés grévistes.
Mais soyons pragmatiques, les bonifications de salaires et caisses de retraite complémentaire seront crées grâce à la mobilisation ; et le plus important est que Sarko et ses acolytes sont prévenus que si les français sont pour les réformes, les réformes ne se feront pas sans eux !

Commentaires

  1. Merci pour votre commentaire.
    Quoi qu'il arrive.....restons à gauche !!
    Bravo pour votre site, je vais l'ajouter dans les favoris de mon blog.

    RépondreSupprimer
  2. Voici mon +5 j'espere que tu feras pariel !!!
    Tu peux verifier c'est sous le pseudo mic57600
    laisse une trace te ton passage merci

    **************************
    *http://mic57.boosterblog.com*
    **************************

    `·.,¸¸,.·´->>>Si Tu veux etre dans mes +5 du jour tas cas me dire en coms

    `·.,¸¸,.·´->>>>>si tu veux dedans moi j'acceuille met il fo faire tous les jours !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…