Accéder au contenu principal

Chômage, l'art du camouflage

J'ai lu dans Le monde.fr ceci "A l'approche des élections législatives du 9 mars, les chiffres de la conjoncture économique espagnole se transforment en autant de mauvaises nouvelles pour le gouvernement de José Luis Rodriguez Zapatero, après des années de dynamisme et d'euphorie. Vendredi 25 janvier, l'Institut national des statistiques (INE) a confirmé que le chômage est reparti à la hausse. Pour la première fois depuis 2003, la proportion des personnes sans emploi a terminé l'année en augmentation, à 8,6 % de la population active fin 2007 contre 8,3 % fin 2006."
Et je m'étonne que les Espagnols perçoivent comme une mauvaise nouvelle, un taux de chômage de leur population active autour de 8%. En France lorsque nous avons ce même taux, Le président se félicite et le groupe UMP jubile, et déclare dans le JT de France 2 de ce jour, par l'intermédiaire de Mr Copé qu'un taux de 8% de chômage en France est une bonne nouvelle.

L'appréciation du taux de chômage dépend donc du pays où l'on se trouve ? Bizarre.. Ou n'est-ce pas une divergence de point de vue et de façon d'appréhender les chiffres du chômage ???

Ceci est l'évolution du taux de chômage de la population active répertorié dans la catégorie 1 des inscrits à l'Anpe

2006T3 2006T4 2007T1 2007T2 2007T3 (p)
France métropolitaine et Dom




Taux de chômage dans la population active 9,3 8,7 8,7 8,5 8,3
France métropolitaine




Taux de chômage dans la population active 8,9 8,3 8,4 8,1 7,9
Taux d'emploi dans la population totale 51,2 51,5 51,5 51,8 52,0
Taux d'activité dans la population totale 56,2 56,2 56,3 56,3 56,5
Taux de sous-emploi parmi les personnes occupant un emploi 5,4 5,3 5,4 5,6 5,6

Il n'y a vraiment pas de quoi pavoiser !!

Voici la pire des arnaques statisticiennes : les seuls chômeurs comptabilisés sont ceux de la catégorie 1, qui sert de baromètre à la France depuis 12 ans. Vous l'aurez compris, il y a donc plusieurs catégories de chômeurs ; j'ai pris connaissance de ces différentes catégories et des chiffres a venir dans l'ouvrage d'une conseillère Anpe qui dénonce le système, Fabienne Brutus, "Chômage, des secrets bien gardés".

- catégorie 1 : personne sans emploi, immédiatement disponible, recherchant CDI à temps plein. (sept 2005 = 2 432 989 demandeurs en catégorie 1)
- catégorie 2 : personne sans emploi, immédiatement disponible, recherchant CDI à temps partiel. (sept 2005 = 445 574 demandeurs en catégorie 2)
- catégorie 3 = personne sans emploi, immédiatement disponible, recherchant CDD, contrat temporaire ou saisonnier. (sept 2005 = 307 388 demandeurs en catégorie 3)
- catégorie 4 : personne sans emploi, non disponible immédiatement, recherchant CDI ou CDD à temps plein ou partiel. (sept 2005 = 134 511 demandeurs en catégorie 4)
- catégorie 5 : personne pourvue d'un emploi, recherchant un autre emploi en CDI ou un CDD, à temps plein ou partiel. (sept 2005 = 107 126 demandeurs en catégorie 5)
- catégorie 6 : personne sans emploi, immédiatement disponible, recherchant CDI à temps plein et ayant travaillé plus de 78 heures dans le mois. (sept 2005 = 484 999 demandeurs en catégorie 6)
- catégorie 7 : personne sans emploi, immédiatement disponible, recherchant CDI à temps partiel et ayant travaillé plus de 78 heures dans le mois. (sept 2005 = 86 692 demandeurs en catégorie 7)
- catégorie 8 : personne sans emploi, immédiatement disponible, recherchant CDD, contrat temporaire ou saisonnier et ayant travaillé plus de 78 heures dans le mois. (sept 2005 = 128 674 demandeurs en catégorie 8)

Toutes ces demandeurs d'emploi sont inscrits à l'Anpe mais on ne parle que de ceux de la catégorie 1 dans les statistiques...
Si on additionne toutes les catégories, on se retrouve en septembre 2005 avec 4 127 953 personnes à la recherche d'un emploi, conbtre 2 432 989 selon les chiffres publiés.

L'écart doit être encore sensiblement le même aujourd'hui... Et du coup, on peut dire que le taux de chômage annoncé (8% de la population active) est faux, surtout qu'en plus des demandeurs d'emplois cités ci-dessus, il convient encore d'ajouter :

- Les chômeurs non inscrits à l'Anpe : non indemnisés par les Assedic, beaucoup de jeunes notamment négligent l'inscription à l'Anpe, même s'ils en utilisent les services.
- Les dispensés de recherche d'emploi, c'est a dire les plus de 55 ou 57 ans et demi, "qui glissent discrètement vers une préretraite officieuse et précaire"
- les malades et autres femmes en congé maternité ou parental, considérés comme indisponibles.
- les Rmistes, rarement inscrits. En juin 2005, 1 456 567 personnes touchaient ce revenu certains étaient inscrits, d'autres non ...

Les oubliés des statistiques représentent environ 1 million de personnes, ajoutés aux 4 millions de chômeurs "officiels" : on comptabilisait en septembre 2005 à peu près 5 millions de demandeurs d'emplois !

Pire. "Le chiffre réel des personnes ne disposant pas d'un emploi stable qui leur permettrait de vivre décemment est vertigineux : en incluant le sous-emploi, les smicards qui s'échinent à faire vivre une famille avec moins de 1000 euros par mois, on arrive à 10 millions de français" !!!!

Alors Messieurs de la politique!! allons-donc un peu de courage, nous vous en prions, dire la vérité aux français est souvent plus dure que de gagner une élection - Prenez-donc vos responsabilités et admettez que tous cela est tronqué par un manque de réalisme et de connaissances du terrain.

logo DOCUMENT 24098

logo MOT 307

par Une Autre Vie (son site)
mercredi 30 janvier 2008
Envoyer l'article
17 réactions Imprimer

Ecrire un commentaire

Articles de cet auteur


les commentaires les plus appréciés (cliquez dessus pour les visualiser)

RilaX : La langue francaise peut venir a votre rescousse. Il suffit, tout simplement de compter soit les ch...
Une Autre Vie : @ Yohan On peut très bien être être pourvu d'un emploi et en chercher un autre ;...
Charles Ingalls : (chris) "Dans les inactifs, vous avez oublié les militaires (la France est officiellemen...
Charles Ingalls : (Lerma) "Cet augmentation du chômage va entrainer une augmentation du chomage" Et i...
thirqual : ... et les managers, nouveaux contremaîtres des esclaves....


tous les commentaires

> Chômage, l’art du camouflage
par Yohan (IP:xxx.x02.48.198) le 30 janvier 2008 à 12H38
Pour ma part, on peut retirer les catégories 4 et 5 du comptage, car que fait-on avec quelqu’un qui n’est pas disponible et de plus, est salarié ?. A ce train là, on va finir par compter ceux qui s’emmerdent dans leur job et qui en voudraient un autre.

Pour être clair, ce qu’il faut comptabiliser, ce sont ceux qui cherchent, qui sont disponibles et qui ne trouvent pas d’emploi. Ceux qui sont en formation ne devraient pas non plus être comptabilisés, sauf dès qu’ils sont à nouveau disponibles sur le marché du travail.

Il est grand temps que l’on revoit cette méthode sur une base compréhensible et acceptable par le plus grand nombre

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | SIGNALER UN ABUS | Lien permanent

commentaire constructif ? 2


Réponse de l'auteur de cet article
> Chômage, l’art du camouflage
par Une Autre Vie (IP:xxx.x93.171.154) le 30 janvier 2008 à 13H59
@ Yohan

On peut très bien être être pourvu d’un emploi et en chercher un autre ; certes ce ne sont pas là de véritables "chômeurs", mais vous comprendrez que l’on peut être demandeur d’emploi légitime tout en étant salarié, par ex en fin de CDD, ou bien en contrat à temps partiel et chercher un temps plein, ou une deuxième temps partiel pour combler.

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | SIGNALER UN ABUS | Lien permanent

commentaire constructif ? 6


> Chômage, l’art du camouflage
par Yohan (IP:xxx.x02.48.198) le 30 janvier 2008 à 14H18
Dans ce cas, oui bien sûr. Si vous êtes à temps partiel non choisi et vous vous devez poursuivre votre recherche d’emploi : d’accord.

Mais si vous avez un emploi à temps plein et que vous êtes candidat pour en changer, c’est une autre histoire, et je ne vois pas d’intérêt à le prendre en compte dans le calcul, sinon vous avez 10 millions de chômeurs potentiels. Mais on ne peut pas non plus comptabiliser systématiquement tous les cas particuliers, sinon les chiffres resteront incompréhensibles et le flou persistera ad vitam.

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | SIGNALER UN ABUS | Lien permanent

commentaire constructif ? 0


> Chômage, l’art du camouflage
par RilaX (IP:xxx.x42.44.29) le 30 janvier 2008 à 15H35
La langue francaise peut venir a votre rescousse.

Il suffit, tout simplement de compter soit les chomeurs, qui choment, et n’ont donc pas d’emplois ; soit les demandeurs d’emplois, qui eux, ne choment pas forcement et peuvent donc etre en activité ou chomeurs.

Le calcul de ces 2 chiffres seraient de bons indicateurs en les analysant ensemble.

La, il est vrai que c’est juste du grand n’importe quoi de ne compter que les chomeurs de catégorie 1. Surtout quand on sait la course aux chiffres qui est demandé aux ANPE et qui font tout pour radier des listes des demandeurs d’emplois avec ou sans raison.

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | SIGNALER UN ABUS | Lien permanent

commentaire constructif ? 7


Réponse de l'auteur de cet article
> Chômage, l’art du camouflage
par Une Autre Vie (IP:xxx.x93.171.154) le 30 janvier 2008 à 20H20
Merci d’être venu à notre rescousse !

Je rajouterai que les radiations ne sont pas la seule façon de faire baisser les chiffres, une simple formation et hop ...le chômeur n’en est plus un !

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | SIGNALER UN ABUS | Lien permanent

commentaire constructif ? 1


> Chômage, l’art du camouflage
par chris (IP:xxx.x06.80.249) le 30 janvier 2008 à 13H03
Dans les inactifs, vous avez oublié les militaires (la France est officiellement en paix), et autres fonctionnaires ....

Pfff...

Il ne sert à rien de contester les chifres du chômage, on sait très bien et depuis longtemps que l’important ce n’est pas le chiffre du chômage mais le taux d’emploi qui compte.

D’ailleurs votre raisonnement initial est inepte :

Le chômage en Espagne passe de 8,3% à 8,6%, le pays s’inquiète

En France on passe de 10% à 8% et l’on pavoise ?

Qu’auriez vous voulu, que l’Espagne se réjouisse de l’augmentation de son chômage et que la France se plaigne de sa baisse ?

C’est grotesque.

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | SIGNALER UN ABUS | Lien permanent

commentaire constructif ? -5


> Chômage, l’art du camouflage
par Charles Ingalls (IP:xxx.x13.34.168) le 30 janvier 2008 à 14H42
(chris) "Dans les inactifs, vous avez oublié les militaires (la France est officiellement en paix), et autres fonctionnaires ...."

...et les improductifs, patrons, cadres de direction, responsables de ceci, de celà, enfants, chiens...

(chris) "Il ne sert à rien de contester les chifres du chômage"

Tout à fait, madame Parisot et ses amis font de l’excellent travail !

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | SIGNALER UN ABUS | Lien permanent

commentaire constructif ? 5


> Chômage, l’art du camouflage
par thirqual (IP:xxx.x57.57.64) le 30 janvier 2008 à 14H49
... et les managers, nouveaux contremaîtres des esclaves.

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | SIGNALER UN ABUS | Lien permanent

commentaire constructif ? 4


> Chômage, l’art du camouflage
par Trashon (IP:xxx.x0.205.119) le 30 janvier 2008 à 13H34
Chomage, smic, emplois précaires, exclusions sont en hausse constante: serait-ce une résultante du libéralisme qui pour faire fonctionner la société de consommation ne trouve rien de mieu que de retirer aux gens moyens de consommer ?

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | SIGNALER UN ABUS | Lien permanent

commentaire constructif ? 3


Réponse de l'auteur de cet article
> Chômage, l’art du camouflage
par Une Autre Vie (IP:xxx.x93.171.154) le 30 janvier 2008 à 20H31
ce qui est sûr et ce que l’on nous dit pas, c’est que le chômage est nécessaire au bon fonctionnement du système, car il permet, grâce à la peur du chômage, de sous employer les personnes et de tirer les salaires vars le bas....

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | SIGNALER UN ABUS | Lien permanent

commentaire constructif ? 2


Lettre ouverte à un pôvre godillot
par lerma (IP:xxx.x57.112.24) le 30 janvier 2008 à 16H52
Mon povre godillot

Comme tu ne le sais pas,les espagnols sont majoritairement propriétaire et ces dix dernières années ,l’Espagne à connu une forte croissance économique entrainé principalement par la construction de logement.

Ce cycle se termine et un ralentissement économique se produit dans le secteur du BTP avec des milliers de licenciements dont une bonne partie sont constitué de travailleurs immigrés

Cet augmentation du chômage va entrainer une augmentation du chomage,mais principalement à court terme.

Si le moyen et long terme,l’Espagne bénéficie d’atout dans le domaine des vrais services que la France n’aura jamais et pour ceux qui connaissent un peu l’Espagne,nous voyons bien la différence que cela soit dans le commerce ou les restaurants.....voir,l’agriculture .

Voila ,c’est pour restituer la réalité quand on sait qu’il y a 20 ans ,l’Espagne avait 20% de chomage

Pour la France,je constate que la France se développe moins vite car la masse salariale des fonctionnaires representent 40% du budget de l’Etat et que les français (salariés et entreprises) sont taxé de tout part,pour payer les interets de la dette de la dette des fonctionnaires en surplus dans l’administration.

C’est cela qui pénalise la France,l’Etat n’a plus les capacités de se reformer par ses dirigeants,il est obligé d’attendre la rétraite des centaines de milliers de fonctionnaires pour faire des économies !

Rappelons que durant la "gestion" de toutes les trahisons,Mitterand aura détruit le tissu industriel en france (charbon,acier dont les cours sont au plus haut aujourd’hui et pour des années !) et qu’il aura mis la France dans une situation dramatique en 1993

Uné période à oublier au plus vite

Au lieu de faire de la contestation anti-sarko ,nous attendons vos "propositions" pour demander au Maire de Paris de choisir le monde libre (unix) plutot que Microsoft à 450 euros la licence ! et aussi de demander des comptes à Jean Paul Huchon encore Président de région alors que la justice l’a condamné !

Nous attendons vos réponses !

http://www.tvargentine.com

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | SIGNALER UN ABUS | Lien permanent

commentaire constructif ? 2


> Lettre ouverte à un pôvre godillot
par Charles Ingalls (IP:xxx.x13.34.168) le 30 janvier 2008 à 17H14
(Lerma) "Cet augmentation du chômage va entrainer une augmentation du chomage"

Et il fort possible ensuite que le nombre de chômeurs augmente...

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | SIGNALER UN ABUS | Lien permanent

commentaire constructif ? 5


Réponse de l'auteur de cet article
> Lettre ouverte à un pôvre godillot
par Une Autre Vie (IP:xxx.x93.171.154) le 30 janvier 2008 à 18H13
Mon pauvre Lerma,

Je découvre aujourd’hui dans ton profil que tu votais socialiste et qu’aux dernières présidentielles tu as voté Sarkozy, soit, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis comme on dit, mais il y a aussi des exceptions pour confirmer ces règles établies, qui mettent en évidence ici, que monsieur Lerma n’a aucune cohérence dans ces idées et que les -10, -20, -30 qu’il récolte dans ces commentaires non-constructifs reflettent son manque d’argumentation et son manque de popularité au sein des lecteurs d’agoravox

OUI cher Lerma , tu es un imbécile parce que tu es une exception, qui confirme cette règle "du droit à changer d’avis"

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | SIGNALER UN ABUS | Lien permanent

commentaire constructif ? 1


> Chômage, l’art du camouflage
par Le vénérable du sommet (IP:xxx.x19.79.215) le 30 janvier 2008 à 19H20
La même chose en vidéo:

regardeavue.com/

Puisque j’y suis, je fais une petite remarque:

Il n’y a pas que les chiffres du chomage qui soient biaisés, il y aussi les chiffres des offres d’emploi qui le sont. Et ceci principalement depuis l’arrivée des boites d’intérim sur le marché. Allez dans une anpe et observez les petites annonces, vous serez surpris.

On recherche quatres techniciens réseau ? ? Regardez mieux, il y a fort à parier qu’en faite, il n’y a qu’un poste mais quatre boites qui se battent pour le contrat. Je peux aussi vous parler du nombre incroyable d’offres bidons qui sont là pour attirer le chaland et remplir la base de données. Une pratique assez proche des agences immobilières d’ailleurs. ne comptons même pas le nombre d’emploi proposé qui ne permettent certainement pas de vivre, avoir le plein de la voiture à la rigueur !!!

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | SIGNALER UN ABUS | Lien permanent

commentaire constructif ? 1


Réponse de l'auteur de cet article
> Chômage, l’art du camouflage
par Une Autre Vie (IP:xxx.x93.171.154) le 30 janvier 2008 à 20H00
Oui bonne remarque et bonne comparaison !

Effectivement, comme dans les agences immobilières, nous pouvons trouver la même offre d’emploi dans différentes agences intérims et agence pour l’emploi, puisque bien souvent l’employeur connait très bien le marché du travail dans sa localité et s’adapte au tissu économique de sa région en spéculant sur des offres d’emplois qu’il pourait proposer, juste pour mieux connaitre les candidats et ainsi se créer un vivier, un fichier de CV.

Merci de votre participation.

Réagir à l'article | Réagir au commentaire | SIGNALER UN ABUS | Lien permanent

commentaire constructif ? 1



Commentaires

  1. Bien sûr que tout est faux. On se sert de nous et de chiffres truqués pour faire croire aux français que tout va bien.
    Mon mari est au chômage et il va basculer bientôt sur un protocole handicap avec une maladie neurologique qui vient d'être reconnue médicalement. Pour moi , comme c'est une maladie héréditaire , je suis disponible à moitié pour mon fils (c'est une maladie héréditaire mais si tu as lu l'histoire de Max sur mon blog, tu sais ce qu'il nous a coûté pour le faire reconnaitre). pourtant on fait partis de la bande de ceux que l'on dit inactifs. Voilà , alors qu'avec des emplois adaptés , cela
    aurait été plus facile.
    mais des gens , on s'en fiche . Nous ne servons que de prétexte. Point final.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…