Accéder au contenu principal

le top 3 de la semaine (Attali, Amara, Société Générale)

Numéro 1 : Je place Mme Royal qui aura reconnu cette semaine que si certains points du rapport Attali n'auraient pas été validés par son gouvernement (tel que l'augmentation de la TVA et de la CSG), d'autres points sont des pistes de réflexion intéressante.

"Le rapport Attali a le mérite d'être là"

Ségolène Royal a reçu mercredi des mains de Jacques Attali le rapport de la commission qu'il présidait, et jugé que le rapport avait le "mérite d'être là".

"Ce rapport a le mérite d'être là, a-t-elle déclaré dans son QG du Bd Raspail. Il faut avoir l'honnêteté intellectuelle de regarder les propositions mises sur la table". "Je pense que tout ce qui va dans le sens du déblocage de ce qui freine l'initiative doit être pris en considération", a jugé la présidente du Conseil régional Poitou-Charentes. "La France a besoin de réformes. Ce rapport a été fait pour aider la France et moi, je veux aider la France". Elle a salué notamment "le contrat d'évolution", une des mesures du rapport Attali qui permettra d'offrir une rémunération aux chercheurs d'emploi en formation. "Quand on commence son emploi, il faut avoir des perspectives", a-t-elle commenté.

Elle a promis à son auteur de le regarder "attentivement", avant de saluer "l'expertise" et "le désintéressement" de Jacques Attali qui se trouvait à son côté.

L'ancien conseiller de François Mitterrand, de son côté, a affirmé : "La gauche, c'est ma famille. Il est légitime de remettre de ce rapport à celle qui incarne l'opposition", a jugé l'économiste qui avait été un partisan de Ségolène Royal durant la campagne présidentielle.

Après cette remise officielle devant les micros et caméras, Mme Royal et M.Attali se sont isolés durant un bref moment. Jacques Attali a proposé de remettre son rapport au groupe PS, à la direction du Parti et à Mme Royal qui a accepté la première, a-t-elle affirmé.

Numéro 2 : Je place deuxiéme le plan banlieue de Fadéla Amara qui a lui aussi le mérite d'être là ; cependant si les intentions de l'ancienne présidente de "ni-putes ni-soumises" sont bonnes, les moyens mis en oeuvre et le budget de 1 milliard d' euros pour les quelques 12000 cités concernées risque d'apparaître vite insuffisant pour répondre aux besoins.

Un plan en attente de moyen

Première priorité : le travail. Fadela Amara veut aussi «désenclaver» les quartiers, pour les rapprocher des bassins d’emplois. Elle compte réduire le chômage des jeunes de 40 % en trois ans, en allant «les chercher en pied de cité» pour «les former, les coacher, leur payer le permis de conduire si nécessaire». Elle veut aussi aider à la création de 20 000 entreprises, en élargissant les zones franches. Et pour «les mamans», créer 25 000 emplois, en valorisant les acquis et l’expérience de celles qui ­gardent des enfants, afin qu’elles travaillent en ­crèches.

Seconde priorité, l’éducation. La secrétaire d’Etat souhaite mettre en place des «banques de stages» dans les établissements scolaires, pour que collégiens et lycéens soient placés anonymement dans les entreprises, et ne subissent plus la discrimination dès leur premier contact avec le monde du travail. Elle annonce aussi le «tutorat généralisé», et des «conventions pluriannuelles d’objectif» – dispositif qui existe déjà – pour ­pérenniser les associations investies dans le soutien scolaire.

Maurice Charrier, maire (apparenté PCF) de Vaulx-en-Velin et vice-président du conseil national des villes, se montrait satisfait des axes. Mais il ajoutait après les discours : «Ce qui fait la qualité d’une politique, ce sont les moyens et la durée. Sur ces deux points, je suis en attente.»

La réponse de Nicolas Sarkozy est attendue le 8 février.

Numéro 3 : Bon dernier, un carton rouge au PDG de la société générale qui ne prend pas ses résponsabilités en démissionnant du conseil d'administration de la société, on ne nous feras pas croire que 7 milliards d'euros disparraissent dans la nature sans que le système hiérarchique de cette banque en ait connaissance...un seul homme pourrait acheter des actions pour un montant égal au budget et déficit de l'assurance maladie ???? perso, je ne le crois pas !!!

Ségolène Royal "choquée par le scandale de la Société générale", a demandé vendredi à Chartres "que les 7 milliards d'euros soient remboursés aux familles qui sont plongées dans l'endettement".

"Quand les Français ont un compte bancaire excédentaire en début de mois et le terminent à découvert, les pénalités tombent. Les banques s'enrichissent sur le dos des plus modestes. Je demande à ce que les 7 milliards d'euros soient remboursées aux familles qui sont plongées dans l'endettement".

"Ces 5 milliards d'euros, plus les 2 millions perdus dans les subprimes représentent un tiers du déficit de la sécurité sociale", a-t-elle aussi déclaré.

Rappelant qu'elle avait proposé durant la campagne présidentielle une réforme du système bancaire, Ségolène Royal s'est dite choquée que la démission du PDG de la société générale n'ait pas été acceptée par le conseil d'administration réuni en urgence.

"Est-ce parce que Daniel Bouton est l'ancien directeur de cabinet d'Alain Juppé?", s'est-elle interrogée.

Ségolène Royal a déclaré qu'elle voulait "que l'Etat recadre les banques", après l'annonce par la Société Générale de pertes colossales dues à une "fraude" massive.

"Ca paraît invraisemblable. Voilà des patrons qui sont grassement payés pour contrôler où va l'argent des petits épargnants. Et ils découvrent que l'on peut détourner cinq milliards. C'est dire leur désinvolture à l'égard des autres"

"Je veux que l'Etat recadre les banques, réglemente leurs activités pour qu'elles fassent ce pourquoi elles sont payées, c'est-à-dire prêter de l'argent aux ménages, aider les entreprises pour qu'elles créent des emplois".

Pour Ségolène Royal, "face à de tels comportements, l'Etat doit être fort. Il faut une transparence sur l'utilisation des fonds bancaires. Il y a un déficit de politique, d'autorité, de volonté de réglementation".

Commentaires

  1. salut j e met +3 car tuest du bon coté mais tu est encore dans le flou il ya un gouvernement secret mondial les partie politique sont fait pour nous fair tourner en rond notre liberté est en jhttp://ovnigouvernementsecret.boosterblog.com/eux

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…