Accéder au contenu principal

Refonte du CDI = destructuration du contrat de travail

Quand le Sarko-show est surmédiatisé avec comme principale attente des journalistes toujours plus de vie privée du président et moins de sujets de fond comme la refonte du code du travail, les partenaires sociaux négocient la réforme du CDI sans que personne ne sache de quoi il est question, résumé ici en trois points :

- Licenciement : Le salarié renoncerait à contester son départ en échange d'une indemnité et d'un droit aux allocations chômage.
- La période d'essai serait allongée (jusqu'à six mois renouvelables au lieu de trois aujourd'hui)
- La durée pourrait être limitée dans le cas d'une variante du CDI surnommé « contrat à objectif précis » sans que l'échéance soit fixée à l'avance. La prime de rupture et les cas d'application du contrat restent à préciser.
Comme pour le projet de réforme du code du travail, reporté grâce aux députés socialistes et d'opposition, cette destructuration du contrat de travail sera l'objet de lutte dans les jours et semaines à venir.

A tout ceux qui fustige le PS :

OUI le PS a fait des propositions, notamment sur le pouvoir d'achat dernièrement, mais encore faudrait il que ce soit médiatisé ! Alors renseignez vous avant d'avancer des remarques... Cherchez un peu plus loin que le bout de votre nez, internet est un outil formidable, servez vous en bon sang !

OUI le PS critique, et il a bien raison de nous mettre en garde et d'appeler a lutter contre la politique dévastatrice de Sarkozy. Peut être repenserez-vous à tout ça lorsque vous devrez travailler jusqu'à 48h par semaine (exit la durée légale du travail et les majoration d'heures sup' avec), dimanche inclus, pendant 42 années, voire plus, sans y gagner plus proportionnellemnt...

Vous y repenserez, nostalgique de la (déjà fragile aujourd'hui) sécurité de l'emploi, lorsque le CDI ne sera qu'un vague souvenir...

Vous y repenserez aussi lorsque vous devrez payer des frais astronomiques pour inscrire vos enfants a l'université, ou en établissements privés car l'enseignement dans le public sera devenu catastrophique, la faute aux suppression massives de postes d'enseignants, et aux classes surchargées.

Vous y repenserez lorsque ça vous coûtera la peau des fesses de vous faire soigner, ou tout simplement d'acheter à manger avec une TVA à 24.6%, de mettre de l'essence dans votre voiture à 2 euros le litre, et j'en passe...

Continuez à fermer les yeux, a dénoncer le PS qui "critique" : en attendant vous vous trompez de cible, et le rouleau Sarko-compresseur continue de vous écraser... Sans même que vous vous en rendiez compte : trop fort le Sarko dans l'art de noyer le poisson, il faut bien le reconnaitre...

Commentaires

  1. j'aime bien ton blog continue

    RépondreSupprimer
  2. D'accord.
    Je ne suis ni pour la gauche, ni pour la droite, de toute façon.

    RépondreSupprimer
  3. Bravo. je dis exactement la même chose à propos du PS sur mon propre Bloc-Notes.

    Bien cordialement.

    jf.

    RépondreSupprimer
  4. Belle image de la semaine !
    Faudrait imprimer des patchs à coller sur les voitures, ça ferait un beau décors :))

    Merci pour ton passage et ton avis, qui m'a fait très plaisir.

    Pour le PS, je pense que chaque parole d'opposition ne sera de toute façon jamais considérée comme crédible, étant donné déjà d'une part la merde boueuse dans laquelle le parti s'enlise, et de deux car, même si je suis socialiste et qu'on est tout à fait d'accord sur le propos même de ton article, avouons quand même qu'il y a aussi du "gueuler" pour "gueuler", ce qui discrédite malheureusement tout ce qui peut venir ensuite.

    Quant à Sarkozy, c'est surtout ta dernière phrase qui m'effraie: effectivement, pour brasser du pet autour il sait s'y faire. Cupide et fourbe comme on les aime ! Le pire c'est que ça ne choque personne.

    Passe un bon week-end

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…