Deuxième débat concernant les municipales au PS sur Second Life

COMPTE RENDU DU DEBAT DU 12 FEVRIER 2008

Comment mettre en place une politique de la ville « développement durable » ?

Le second débat a eu lieu dans le cadre de la campagne des élections municipales sur le site du PS de second Life, avec pour thème cette fois ci le développement durable au niveau local.

Nous nous sommes d’abord posé la question suivante : qu’est-ce que le développement durable ? Il s’agit de concevoir un mode développement pour aujourd’hui, et qui préserve l’avenir. J’ai ajouté qu’il s’agissait d’une démarche globale touchant à la fois l’environnement (préservation), l’économie (progrès), et le social (plus de justice et d’égalité).

Au niveau local, les collectivités peuvent s’inspirer de l’Agenda 21 ; c’est un programme d’actions pour le XXIème siècle, élaboré en 1992 lors du Sommet de la Terre à Rio. Il contient 2500 recommandations dans des domaines très diversifiés (santé, logement, pollution, gestion des ressources, des déchets…)

Apparemment, peu de personnes connaissaient ce concept Agenda 21, mais nous étions tous d’accord pour dire qu’il fallait revoir, individuellement et collectivement, nos manières de produire, de consommer, de bâtir et vivre ensemble. Tout repose sur la responsabilisation et la participation de tous.

Nous avons ensuite réfléchi à des applications concrètes en faveur du développement durable.

Les dimensions sociales et économiques de l’Agenda 21 n’ont pas été trop abordées, leurs bienfaits ne relevant pas du domaine de l’écologie n’ont pas retenu l’attention. Il s’agit pourtant d’objectifs importants : lutte contre la pauvreté, pour la santé, promotion de l’éducation, modification de nos modes de production et de consommation, partage des ressources, mixité des populations et des activités, consultation et information des citoyens, etc…. On m’a même soupçonnée de faire là de la propagande pour le PS ! Alors que ce que je voulais expliquer (et que j’ai sûrement mal fait), c’est que le développement durable suppose que chacun puisse accéder à un niveau de vie correct, et à sa part de ressources naturelles. Cela implique la participation de tous les acteurs de la vie locale : mairie, citoyens, associations, entreprises… De plus, le développement durable n’est à mon avis ni de gauche, ni de droite, mais bel et bien l’affaire de tous... !

En revanche, l’aspect « environnement » a beaucoup plus suscité de réactions ; les applications concernant ce domaine semblaient plus évidentes, car bien souvent déjà mises en œuvre. Je cite, par forcément dans l’ordre dans lequel les propositions ont été avancées :

- protection de l’atmosphère et gestion de la production de CO2 (transports urbains « propres » et attractifs)

- gestion des déchets

- construction d’un habitat écologique et économique en énergie non-renouvelable, c'est-à-dire des logements bien isolés et bien équipés (panneaux solaires, géothermie, etc…)

- gestion des ressources (récupération d’eau de pluie)

- préservation des milieux naturels

Le débat a un moment dévié vers le nucléaire… Mais l’impression positive à l’issue de cette discussion, c’est que les participants semblaient sensibles et sensibilisés à la question de la préservation de notre planète, nous sommes donc sur le bon chemin….

Commentaires