Le chômage baisse ou augmente ?

Cette semaine nous avons eu droit à Mme Lagarde faisant ses courses pour nous démontrer que l'étude de 60 Millions de Consommateurs sur la hausse des prix des produits de première nécessité était fausse.

Alors que les études et statistiques sont continuellement contestées par un gouvernement de droite qui prend l'habitude de communiquer et d'interpréter les chiffres pour mieux nous manipuler, la réalité nous rattrape.

Les critiques sur la fiabilité des chiffres du chômage publiés par l'INSEE ont amené l'institut à établir un taux de demandeurs d'emploi répertoriés dans la catégorie 1 des personnes à la recherche d'un emploi à temps plein, en CDI, n'ayant pas travaillé plus de 70 heures au cours du mois précédent ; ces chiffres sont publiés une fois par trimestre. Fin septembre 2007, il s'établissait à 7.9% de la population active ; le taux à la fin décembre 2007 n'est pas encore connu.

En revanche, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à l'ANPE a fortement augmenté en janvier 2008 (+ 0.7%, soit 13200 chômeurs en plus). Il est probable que la crise boursière, les réajustements et précisions quant au taux de croissance plus qu'incertain soient des raisons qui justifient que les entreprises se replient sur leurs salariés titulaires, embauchés en CDI, tout en mettant fin aux missions intérimaires et à la non reconduction des CDD.
Alors que le moral des ménages français a encore baissé de 1 point en février, touchant le plus bas niveau de son histoire depuis 1987, le contexte de ce début d'année 2008 dans les domaines économique et social risque d'engendrer un climat plus que morose, de freiner la consommation, donc la croissance, donc l'emploi !

La France n'arrive pas à se sortir de cette spirale infernale, et ce n'est pas la politique de Mr Sarkozy qui en change la donne.

Voir aussi :Chômage, l'art du camouflage

Commentaires

  1. Mr SArkozy fait de l'esbrouffe, à l'approche des municipales et cantonales dont on parle peu, il essaie de limiter la casse...
    Par contre pour après, plus de frein et là, il faudra rester vigilant!
    ça fait longtemps que je ne suis pas venue te lire...
    Mais tiens puisqu'on parle dela politique actuelle, j'ai envoyé un courrier à la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations) pour témoigner de la scolarité de mon fils dans un collège ordinaire et l'attitude d'une partie des adultes en charge de ledit collège et accompagnement du handicap.
    Or malgré les faits réels, la Halde ose soutenir qu'il n'y a jamais eu discrimination.. J'ai mis le courrier que j'ai envoyé et la réponse de la halde en ligne.
    Et pire, je ne suis pas la seule a avoir été envoyée balader..
    Le handicap, on s'en fiche.. C'est une une amorce électorale, derrière, il n'y a rien.
    Et quand il y a eu ce fameux échange entre sarko et sego, je savais très bien Que Mme Royal avait raison de se mettre en colère parque nous étions, nous même en plein dans la situation qu'elle dénonçait et que ça continue.. encore et encore...
    Le handicap, on ne fait qu'en parler.. Juste pour gagner quelques voix.. Point final !!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !