Accéder au contenu principal

Le chômage baisse ou augmente ?

Cette semaine nous avons eu droit à Mme Lagarde faisant ses courses pour nous démontrer que l'étude de 60 Millions de Consommateurs sur la hausse des prix des produits de première nécessité était fausse.

Alors que les études et statistiques sont continuellement contestées par un gouvernement de droite qui prend l'habitude de communiquer et d'interpréter les chiffres pour mieux nous manipuler, la réalité nous rattrape.

Les critiques sur la fiabilité des chiffres du chômage publiés par l'INSEE ont amené l'institut à établir un taux de demandeurs d'emploi répertoriés dans la catégorie 1 des personnes à la recherche d'un emploi à temps plein, en CDI, n'ayant pas travaillé plus de 70 heures au cours du mois précédent ; ces chiffres sont publiés une fois par trimestre. Fin septembre 2007, il s'établissait à 7.9% de la population active ; le taux à la fin décembre 2007 n'est pas encore connu.

En revanche, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à l'ANPE a fortement augmenté en janvier 2008 (+ 0.7%, soit 13200 chômeurs en plus). Il est probable que la crise boursière, les réajustements et précisions quant au taux de croissance plus qu'incertain soient des raisons qui justifient que les entreprises se replient sur leurs salariés titulaires, embauchés en CDI, tout en mettant fin aux missions intérimaires et à la non reconduction des CDD.
Alors que le moral des ménages français a encore baissé de 1 point en février, touchant le plus bas niveau de son histoire depuis 1987, le contexte de ce début d'année 2008 dans les domaines économique et social risque d'engendrer un climat plus que morose, de freiner la consommation, donc la croissance, donc l'emploi !

La France n'arrive pas à se sortir de cette spirale infernale, et ce n'est pas la politique de Mr Sarkozy qui en change la donne.

Voir aussi :Chômage, l'art du camouflage

Commentaires

  1. Mr SArkozy fait de l'esbrouffe, à l'approche des municipales et cantonales dont on parle peu, il essaie de limiter la casse...
    Par contre pour après, plus de frein et là, il faudra rester vigilant!
    ça fait longtemps que je ne suis pas venue te lire...
    Mais tiens puisqu'on parle dela politique actuelle, j'ai envoyé un courrier à la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations) pour témoigner de la scolarité de mon fils dans un collège ordinaire et l'attitude d'une partie des adultes en charge de ledit collège et accompagnement du handicap.
    Or malgré les faits réels, la Halde ose soutenir qu'il n'y a jamais eu discrimination.. J'ai mis le courrier que j'ai envoyé et la réponse de la halde en ligne.
    Et pire, je ne suis pas la seule a avoir été envoyée balader..
    Le handicap, on s'en fiche.. C'est une une amorce électorale, derrière, il n'y a rien.
    Et quand il y a eu ce fameux échange entre sarko et sego, je savais très bien Que Mme Royal avait raison de se mettre en colère parque nous étions, nous même en plein dans la situation qu'elle dénonçait et que ça continue.. encore et encore...
    Le handicap, on ne fait qu'en parler.. Juste pour gagner quelques voix.. Point final !!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…