Accéder au contenu principal

Les municipales du PS sur Second Life

Millitants socialistes, Stef et Mimile font également partie d'un groupe du "staff du PS" sur Second Life, site de tchat virtuel qui possède une parcelle de terrain dans un environnement virtuel en 3D sur laquelle est implanté une permanence de militants socialistes qui dans un premier temps ont défendu les idées et le programme de Mme Royal à l'élection présidentielle de 2007 , et continue aujourd'hui à défendre le programme et les propositions du parti socialiste.
Si durant la campagne présidentielle la fréquentation de la "perm" fût très importante, il y eu un ralentissement et une période où l'agora fît l'objet de critiques non-constructives qui reflétait en fait ce que vivait le parti dans la réalité de notre quotidien.

Aujourd'hui, "le staff du PS" sur second life est heureux de continuer à faire vivre cet espace de libre expression et participatif.

Chaque mardi (ou mercredi) sera organisé un débat ; une série de 7 débats à venir concerne dans un premier temps les élections municipales et cantonnales, le premier a eu lieu ce mardi sur la question suivante : comment impliquer les citoyens dans la vie de leur ville?

Gwen Asp en a été l'animateur principal, en voici son résumé :Voilà, les débats ont repris sur le PS SL. Il s'agit de discuter sur les élections à venir, c'est à dire sur les municipales et les cantonales.
Le premier thème était "comment impliquer les citoyens dans la vie de leur ville ?".

Le premier point qui est ressorti de ce débat est l'information. Les habitants souhaitent être informés des décisions prises par leur conseil municipal et leur maire. Plusieurs possiblités de communications ont été évoquées : journal municipal (avec le risque de propagande), les réunions de quartier pour expliquer ce qu'il va se passer au plus près des habitants.
Ensuite, beaucoup ont insisté sur le rôle du milieu associatif. Ca doit être le lieu où les citoyens peuvent et doivent s'exprimer, les élus doivent tenir compte de suggestions ou remarques des associations.
L'idée a été suggérée de monter une association de contrôle des finances publiques de la ville. Cette association serait apolitique ou en tout cas ne dépendrait pas des partis politiques. Il faut signaler que déjà aujourd'hui les comptes d'une ville sont publics.
Il a ensuite été question des conseils municipaux d'enfants. Les avis étaient très partagés sur l'utilité d'un tel conseil. Certains ont insisté sur son rôle formateur vis à vis de l'instruction civique (d'autres ont dit que c'était le rôle de l'éducation nationale de sensibiliser nos jeunes au civisme). L'important a été rappelée de la neutralité d'un conseil municipal enfant, c'est-à-dire que la couleur politique du maire ne doit pas influencer dans un sens ou dans un autre les orientations prises.
Enfin il a été question de la partie directe de la démocratie participative : un référendum local et un site internet participatif pour la ville.
Le referendum local a fait beaucoup débat pour savoir qui devait en être à l'orgine. Est-ce le maire qui peut le décider ou peut-il être demandé par des citoyens (avec une pétition et un certain nombre de signatures par exemple) ? Le site internet participatif a soulevé l'enthousiasme à condition toutefois que ça ne soit qu'un moyen supplémentaire de faire participer les habitants, et qu'il doit être complété par d'autres moyens moins "techniques" : réunion, courrier postal, etc...

Ce thème a semblé intéresser les gens car il s'est bousculé dans la salle de réunion jusqu'à 25 personnes. La participation a même été importante et constructive dans les débats. L'expérience devrait donc être renouvelée...

Gwen Asp
Le prochain débat de ce mardi 5 Février à 21h est : "comment faire une politique de la ville"développement durable"Nous vous attendons nombreux !!

Commentaires

  1. je passe l'info et je relai l'article sur la grève des caissières.
    Cet article est très émouvant.
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  2. Coucou MC
    oui la situation des employés de la grande distribution est touchante et préoccupante
    et pour ce qui est du débat PS - SL, c'est reporté.
    A bientôt, Mimile

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…