Accéder au contenu principal

L'innovation à la rescousse

Finies les prévisions, les chiffres officiels ont été publiés : en 2007, la France a pour la 4ème année consécutive enregistré un déficit commercial historique de 39.171 Milliards d’euros. Ce déficit représente le solde de la balance commerciale de notre pays, à savoir la différence entre les valeurs d’exportation et d’importation. Ce solde peut être excédentaire, ou en l’occurrence déficitaire, avec donc moins de biens et services exportés qu’importés.

On peut trouver plusieurs raisons à cette situation.

Les valeurs d’exportation sont en baisse, par manque de compétitivité des entreprises, et faute d’une offre réellement adapté à la demande ; ajoutons à cela une baisse de la demande adressée à la France, et alors l’Euro « fort » est pointé du doigt comme étant un facteur aggravant.

Les valeurs d’importation, elles, sont en hausse, notamment en ce qui concerne les matières premières, le pétrole par exemple avec la flambée du prix du baril, bien que la facture énergétique soit en baisse par rapport à l’année dernière…

Si on regarde en détail, on remarque que le déficit de l’industrie civile est en augmentation ; pour preuve, le secteur de l’automobile, qui en 2006 présentait un excédent de 5.5 Milliards d’euros, réduit à 0.7 Milliards cette année.

La rapide dégradation de la conjoncture internationale a entraîné en France une chute des exportations dès Septembre 2007 ; le contexte veut également que nous ayions de nouveaux concurrents en Asie (Chine)et en Europe (Allemagne, Pays-Bas).

Revenons enfin sur l’Euro fort : il a pour inconvénient majeur d’engendrer un taux de change pénalisant pour les exportateurs français (leur nombre a d’ailleurs baissé), mais aussi pour les importateurs étrangers (une baisse de la demande adressée à la France a été enregistré), avec pour conséquence inévitable une perte de terrain sur les marchés mondiaux et même dans la zone euro.

Qu’est-ce qui manque le plus aux produits français ? Beaucoup pensent que tout repose sur l’innovation ;or, qui dit innovation dit recherche, et il semblerait que malgré une augmentation des budgets alloés à ce domaine (+7.8%), ceux-ci serait mal redistribués. Les conditions de travail de nos jeunes ingénieurs (souvent en CDD), les salaires trop peu élevés, le manque de moyens en décourage plus d’un. Certains préfèrent exercer à l’étranger : à défaut d’exporter nos produits et services, nous exportons nos cerveaux ….

Commentaires

  1. Super blog! Je te soutiens à fond! A bas Sarko et vive la gauche!!!
    Franchement, comme je l'ai dit sur mon blog, pour moi Sarko est pas un président, juste un people qui aime faire joujou avec la politique pour se faire mousser encore plus!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…