Resumé de la semaine d'une autre vie selon Sarkozy

  • Rétention de sureté : Si le fond du problème de la récidive des criminels et déséquilibrés trouve partiellement des solutions dans l'application du projet de loi de Rachida Dati sur l'application de cette rétention de sureté (ou enfermement à vie), dans la forme la méthode de Sarkozy montre encore qu'il a peu d'estime pour les fonctionnements de nos institutions et aucun respect sur les fondements de notre constitution qu'il prend trop souvent l'habitude de démenteler.
Pour André Vallini, le secrétaire national du PS chargé de la Justice, la décision de Nicolas Sarkozy de demander à la cour de cassation les voies d'une application immédiate de la loi sur la rétention de sûreté malgré la censure des sages du Palais Royal "n'est pas qu'une gesticulation médiatique destinée à l'opinion oublique". Pour lui, c'est carrément une "remise en cause de l'Etat de droit".
  • Le droit du sol, qui donne droit à la nationalité française à un enfant né sur le territoire national, indépendamment de la nationalité de ses parents, est dans le viseur de l'arme de destruction massive de notre gouvernement (arme de destruction de nos acquis et valeurs républicaines)
Le secrétaire d'Etat à l'Outre-mer Christian Estrosi a rouvert un débat brûlant sur le droit du sol, en envisageant la suspension exceptionnelle de son application à Mayotte, collectivité ultramarine où l'immigration clandestine est un problème.
  • Le Président recueille 38% d'opinons favorables (-9), pendant que son Premier ministre affiche 57% de bonnes opinions.
Nicolas Sarkozy a perdu 9 points de popularité en février, à 38%, et le Premier ministre François Fillon en a gagné 7 à 57%, soit un écart de 19 points entre les deux têtes de l'exécutif, selon un sondage IFOP à paraître dans le Journal du Dimanche.

  • N.Sarkozy nous prouve jour après jour qu'il est difficile pour lui de garder son calme
Alors qu'il fend la foule au salon de l'agriculture en serrant des mains, un homme lui dit : «Touche-moi pas, tu me salis». Le Président réplique aussi sec: «Casse-toi alors, casse-toi alors pauvre con». Une voix glisse à l'oreille du chef de l'Etat «on est filmé là...». Et Nicolas Sarkozy reprend son serrage de mains en souriant bêtement...
AU MOMENT Où J'ÉCRIS CET ARTICLE PLUSIEURS SITES VOIENT LEURS VIDEOS RELATANT LES FAITS OU L'ON Y VOIT SARKOZY insulter UN PASSANT, ÊTRE censurées, CERTAINEMENT PAR LE WEBMASTER DU BLOG OFFICIEL DE N.Sarkozy , QUI A TROP SOUVENT L'HABITUDE DE METTRE LA PRESSION AUX hébergeurs DE VIDEOS

Commentaires

  1. Nicolas Sarkozy est un sale con, tant mieux si de plus en plus de gens s'en rendent compte, pour un président bien élevé et populaire votez pour moi !

    RépondreSupprimer
  2. Jviens du Québec, et j'entend parler de lui!
    haha, jsais vraiment pas c'est qui. Quand je l'ai vue a la télé j'ai dit '' What sé qui ca?!?! ''
    haha

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !