Accéder au contenu principal

Education, code du travail, retraite, le gouvernement de Sarkozy se lâche

C'est parti, après le début des négociations avec les syndicats en début d'année sur la réforme du CDI, après le début de réforme des régimes spéciaux, après ces différents pavés lancés dans la mare, au lendemain des élections municipales, l'entreprise de dévastation de nos acquis sociaux (des citoyens français sont morts pour les obtenir) la machine de destructuration de notre modèle de protection sociale, de notre société, est en marche de bataille.

  • Les grèves d'enseignants et de lycéens dans le secondaire ne sont pas médiatisées et pourtant cela concerne chacun d'entre nous, responsables (ou futurs responsables) de famille.
La grogne s’amplifie depuis le 15 février contre le projet de réduction des effectifs enseignants et non-enseignants dans l’Education nationale. La suppression programmée par le gouvernement de 8000 postes d’ici 2012, fait partie de la volonté affichée par celui-ci de supprimer près de 22000 postes de fonctionnaires en quatre ans. Il s’agit pour l’Etat de faire des économies dans le plus gros de ses budgets, celui de l’Education.

  • La réforme du code du travail est en marche
Un compromis finalisé le 11 janvier par trois organisations patronales (Medef, CGPME, UPA) et quatre syndicats (FO, CFDT, CFE-CGC, CFTC) sur cinq, la CGT ayant participé à la négociation n'a pas signé cet accord permettant la présentation d'un projet de loi à l'assemblée.
Après son adoption, certainement au printemps d'après X.Bertrand, l'employeur pourra allonger la période d'essai et rompre à l'amiable avec un salarié en CDI. Le code du travail sera aussi modifié pour réduire à un an l'ancienneté nécessaire pour percevoir une indemnité de licenciement.
Périodes d'essai, rupture amiable du CDI… Le projet de réforme du marché du travail a été adopté mercredi, en Conseil des ministres. Son but affiché est de modifier le code du travail pour pouvoir donner la possibilité à un employeur de se séparer plus facilement d'un salarié embauché...
Nous assistons là, dans l'indifférence générale, à la précarisation du dernier contrat de travail qui permettait encore une certaine sécurité de l'emploi.
  • Coup d'envoi aujourd'hui, de la nouvelle réforme des retraites
Je me suis rendu compte en discutant avec mon entourage que les gens s'imaginaient que la réforme des régimes spéciaux de la fin d'année, était la réforme attendue... et que cela était fait et que rien de plus n'était au programme du gouvernement.
La réalité est tout autre, le gouvernement a entamé aujourd'hui une « concertation » avec les syndicats et le patronat sur l'allongement à quarante et un ans, d'ici à 2012, de la durée de cotisation pour toucher une retraite à taux plein.
En réalité, la loi Fillon de 2003 a déjà prévu le passage à quarante et un ans, et rien ne justifie d'y renoncer. Le niveau des retraites a fortement baissé depuis la réforme Veil-Balladur de 1993, tiré vers le bas par la prise en compte des vingt-cinq meilleures années de salaires, au lieu des dix meilleures jusqu'alors.
Alors que la réforme de 2003 a lancé l'allongement de la durée de cotisation, les salariés, à l'âge de la retraite, présentent de plus en plus des carrières incomplètes. Le problème, c'est que l'on arrive déjà pas à garder les seniors jusqu'à l'âge de 60 ans, alors si la durée de cotisation augmente... L'âge moyen de départ à la retraite en France est de 58 ans mais le taux d'emploi des seniors est trèst faible. Seuls 38% des 55-64 ans sont encore en activité, contre 41% en moyenne dans l'Union européenne.

J'ai l'impression qu'un sentiment d'insouciance s'empare des français qui après un premier trimestre plutôt calme pour cause d'élections locales, risquent d'avoir un réveil difficile lors de la prise de connaissance de ces dossiers brûlants.
La stratégie de Sarkozy, de noyer le poisson en inondant d'informations people, sur ces voyages avec Carla, sur son nouvel attrait pour l'histoire de france et les célébrations qui vont avec, est une stratégie efficace pour l'instant...
Bien obligé de reconnaitre que ce Nicolas est doué pour la comm....

Commentaires

  1. Tout cela était dans les cartons bine avant que Sarkozy ne gagne les élections..

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…