Accéder au contenu principal

Victoire de la gauche


«Une vague énorme pour la gauche». L'expression de François Bayrou, battu à Pau par la socialiste Martine Lignières-Cassou, semble se confirmer au cours de la soirée électorale et résonne avec les propos de François Hollande, premier secrétaire du parti socialiste....


Mais voilà que non, les intervenants de la droite montent au créneau pour proclamer haut et fort qu'aucun changement ne se produira au sein du gouvernement, aucune leçon ne sera tirée du vote des français, qui si il est vrai, se sont prononcés sur des enjeux locaux, les analyses montrent que les élus de droite ne sont pas reconduits dans des villes et départements qui 10 mois plus tôt votaient majoritairement pour N.Sarkozy, candidat UMP de la droite !!


Cette soirée des résultats de nos élections municipales et cantonales aura donc été une fois de plus une tribune pour critiquer les forces de la gauche, alors même qu'elles sont victorieuses d'une large majorité dans nos villes...

A tout ceux qui fustige le PS :

OUI le PS a fait des propositions, notamment sur le pouvoir d’achat dernièrement, mais encore faudrait il que ce soit médiatisé ! Alors renseignez vous avant d’avancer des remarques... Cherchez un peu plus loin que le bout de votre nez, internet est un outil formidable, servez vous en bon sang !

OUI le PS critique, et il a bien raison de nous mettre en garde et d’appeler a lutter contre la politique dévastatrice de Sarkozy. Peut être repenserez-vous à tout ça lorsque vous devrez travailler jusqu’à 48h par semaine (exit la durée légale du travail et les majoration d’heures sup’ avec), dimanche inclus, pendant 42 années, voire plus, sans y gagner plus proportionnellemnt...

Vous y repenserez, nostalgique de la (déjà fragile aujourd’hui) sécurité de l’emploi, lorsque le CDI ne sera qu’un vague souvenir...

Vous y repenserez aussi lorsque vous devrez payer des frais astronomiques pour inscrire vos enfants a l’université, ou en établissements privés car l’enseignement dans le public sera devenu catastrophique, la faute aux suppression massives de postes d’enseignants, et aux classes surchargées.

Vous y repenserez lorsque ça vous coûtera la peau des fesses de vous faire soigner, ou tout simplement d’acheter à manger avec une TVA à 24.6%, de mettre de l’essence dans votre voiture à 2 euros le litre, et j’en passe...

Continuez à fermer les yeux, a dénoncer le PS qui "critique" : en attendant vous vous trompez de cible, et le rouleau Sarko-compresseur continue de vous écraser... Sans même que vous vous en rendiez compte : trop fort le Sarko dans l’art de noyer le poisson, il faut bien le reconnaitre...

Commentaires

  1. Tu as raison de continuer à dénoncer car le pire reste peut-être à venir.. Et ça les français l'apprendront encore à leur dépends.
    J'espère encore que non...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

Moins on en sait, mieux c'est...

Je rentrais du boulot quand j'ai entendu cette annonce à la Radio : le nouveau programme de sciences économiques est en consultation, et "le chômage" disparait des manuels scolaires.

Alors une fois rentré, je m'installe devant le clavier et tente de me renseigner.

Et j'apprends que le nouveau programme de seconde en sciences économiques et sociales (SES), est à l'étude jusqu'au 12 Mars par le ministère de l'éducation nationale. Il est question d'enlever des thèmes abordés par les professeurs, qui font l'objet d'explications aux élèves sur les questions de société, d'emploi, de discrimination, de précarité, des inégalités de revenus, de la valeur ajoutée et sa répartition ou encore des conditions de travail...

L'association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses), déplore que"le ministère ait demandé d'enlever des questions comme la discrimination à l'emploi ou le chômage et imposé deux fois celle du ma…

L'avenir/la fin du nucléaire est avant tout politique

300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l'océan Deux ans après la catastrophe de Fukushima, on cherche mois après mois à estimer la quantité d'eau contaminée qui se déverse dans l’océan pacifique.  On sait très exactement l'estimer, mais la pression est forte au Japon depuis les dernières élections de décembre dernier pour minimiser l'impact. Face à l’inquiétude de la population et la mobilisation des associations anti-nucléaire, le gouvernement Japonais a officiellement communiqué ce 7 Août, le chiffre de 300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l’océan. C'est la veille, que la NRA, l'autorité de régulation nucléaire Japonaise, déclarait Fukushima en "situation d'urgence".
C'est donc contraint que le nouveau premier ministre Shinzo Abe , a admis "un problème urgent qui suscite beaucoup d'inquiétude dans la population"il ne pouvait dire moins que ça ! Issu du Parti libéral-démocrate de droite, il prône le redé…