Accéder au contenu principal

Bilan Sarkozy et financement des retraites : Aucune solution !!!

Après un an de présidence qui a amené Sarkozy à battre tous les records d'impopularité, il recueille seulement 28% d'opinions favorables, Nicolas Sarkozy essaye aujourd'hui de se racheter mais y arrive t-il?

Il était brouillon et hyperactif avant, il demeure hyperactif et brouillon après, mal à l'aise sur le dossier économique et notamment la question du pouvoir d'achat, son discours "des 1 an" a été fait de beaucoup d'approximations.

Ségolène Royal au nom du parti socialiste dénonce :
Il est en train de payer, la France avec, la masse des mensonges qu'il a proféré lors de la campagne ; elle voit dans le premier bilan "des 1 an de Sarkozy", un échec grave : "Non, ça ne va pas mieux pour les français"

Si Sarkozy assume aujourd'hui des erreurs selon lui de communication sur la mise en place du paquet fiscal, S.Royal accuse "il faut cesser de redonner à ceux qui sont les plus favorisés", "une injustice quand dans le même temps, le financement du RSA sera assuré par la suppression de la prime pour l'emploi, ce qui équivaut à "une redistribution entre les précaires"
Sur la mission première du chef Elyséen, S.Royal dénonce le fait que N.Sarkozy se soit "couché" devant la Chine. Elle dénonce son manque de courage politique et a stigmatisé un président plus apte"à raconter des histoires de tranches de jambon" qu'à s'expliquer sur la hausse des prix.

Donc, beaucoup d'approximations, aucune précision, et un manque certain d'humilité face aux difficultés de la France.

En résumé, le président Sarkozy "se Chiraquise"! Mais en plus il se moque de nous!


Je m'explique, le ministre du travail X.Bertrand reçoit ce lundi les syndicats et le patronnat pour confirmer un texte qui prévoit l'augmentation de la durée de cotisation à 41 ans d'ici 2012 pour toucher une retraite à taux plein. Dans ce texte, le ministre confirme qu'aucun élément nouveau n'est intervenu selon lui depuis la loi Fillon de 2003 ; loi qui prévoyait déjà l'allongement progressif de la durée de cotisation de 40 ans actuellement à 41 ans en 2012.
Donc, si en Octobre dernier on nous vendait la réforme des régimes spéciaux de retraite en vu d'un alignement sur les régimes généraux pour une réforme des retraites de 2008 plus juste et égalitaire, certains seront déçus...
Et il y a de quoi, car Sarkozy fût clair lors de son discours "des 1 an" et sa stratégie reste la même:
1-pas d'augmentation des cotisations pour ne pas peser sur le coût du travail.
2-réhabilitation des seniors dans le travail car seul 38 % des plus de 57 ans sont actifs.
3-augmentation de la durée de cotisation.

On l'oublie mais le plus important est :

On constate déjà aujourd'hui que les futurs retraités, des gens de 60 ans présentent des carrières incomplètes ; de plus un jeune de 20 ans commençant à travailler aujourd'hui doit déjà cotiser 42 ans pour avoir une retraite à taux plein depuis la loi Fillon de 2003. Ce jeune travailleur partira à la retraite à 62 ans si et seulement si il a cotisé 42 ans depuis l'âge de 20 ans et surtout sans interruption, ceux qui est impossible aujourd'hui !

Si l'inégalité existe entre les français, c'est avant tout le système de répartition qui l'a provoqué.
Le mode de financement des retraites ne peut pas être traité uniquement par la durée de cotisation !!

D'autres pistes existent : le PS propose :


"la réponse à ces défis sociaux passe par une augmentation des recettes . Rien ne se fera sans augmentation des cotisations. Une sollicitation plus forte des revenus financiers est incontournable. La question de la majoration des cotisations, y compris patronales, doit-être clairement posée. A défaut, ce serait la crédibilité même du système par répartition qui serait en cause"

D'après les premières réactions sur les rencontres de ce jour, on peut dire que c'est un projet de réformes qui ne trouvent aucune solutions courageuses sur le problème central :
"comment financer les caisses de retraites ?"

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…