Accéder au contenu principal

"Etat minimaliste", allocations familiales, chômage, retraite, l'idéologie Sarkozyste abouti à un "moins-bien social"

Par Stef.
Les français sont-ils prêts aux réformes annoncées, acceptant les principes de l'application d'une idéologie de droite, qui veut un modèle "d'Etat minimaliste", ou ont-ils pris l'habitude de courber l'échine et qu'à force, ils ne savent plus se relever pour s'opposer et lutter contre une politique qu'ils désapprouvent? Sont-ils pour ou résignés?

Parce que nous sommes bien obligés de constater que la volonté du gouvernement est de restreindre le champ des dépenses publiques pour lesquelles nous cotisons, en conséquence des baisses de fiscalité et d'impôts qui permettent pourtant de maintenir notre modèle social, lorsque la redistribution des richesses est juste. Avec moins de protection, de service d'Etat, de développement et de progrès de la nation : conserverons-nous un niveau de vie suffisant et nécessaire au développement de la France?

Nul doute que les suppressions de postes dans la fonction publique seront difficiles à refinancer lorsque il sera incontournable de recruter à nouveau des personnels de l'Etat.
La baisse des allocations familiales, de l'assurance maladie, le financement des retraites, mettent en danger l'avenir du peuple Français, qui pour la première fois de son histoire n'a plus de perspective de progrès mais la problématique de devoir faire des choix de restriction et de "moins-bien social".
Ces choix s'imposent aujourd'hui car l'offre politique ne permet pas de dégager de nouvelles marges de manœuvre.
C'est la faute à Sarkozy et à ses choix clientélistes, en application d'une idéologie de droite décomplexée.

Les Français restent néanmoins et depuis maintenant le début de l'année, majoritairement contre la politique de Sarkozy.
Des centaines de milliers d'étudiants, de lycéens, de professeurs manifestent depuis des semaines. Des millions de salariés du privé, de fonctionnaires sont en grève.
Le climat social devient de plus en plus tendu car les revendications, les attentes ne sont pas entendues, il y a une réelle prise de conscience que ce que nous vivons n'est pas salutaire pour les générations à venir.

Alors NON, les Français ne sont pas résignés !
Non, les Français ne sont pas prêts à courber l'échine et accepter ce "moins-bien social".
Non, mesdames et messieurs de la droite Sarkoziste, les Français n'adhèrent pas à votre politique!
Revoyez votre copie, inspirez vous des choix de progrès social de votre adversaire ; vous croyez détenir la vérité, mais Une Autre Vie est possible !!!

Commentaires

  1. Très belle entrée en matière sur le Parti Socialiste.(parole de militante!)
    Concernant les semaines de travail à plus de 40 heures, beaucoup de personnes forcées de faire des heures supplémentaires s'en inquiètent. Il serait souhaitable que Sarkozy (et son syndrome de Gilles de la Tourette : "travailler plus pour gagner plus") calme ses ardeurs. Que de retours en arrière.
    Bientôt le Congrès du PS. En espérant qu'il sera constructif et saura redorer le blason de la Gauche aux yeux des Français.

    RépondreSupprimer
  2. Merci bénédicte
    Tu as raison, en plus d'insulter les gens de pauvre con,sarko et son syndrome de Gilles de la tourettte prend un peu trop l'habitude de nous prendre réellement pour des cons.
    Avec mimile nous sommes vigilants et essayons de dénoncer au quotidien les méthodes et les abus de la politique du gouvernement Sarkozy.
    Merci de ta visite et à bientôt
    Stef

    RépondreSupprimer
  3. @ bénédicte,
    je n'arrive pas à accéder à ton blog
    peux-tu me laisser le lien qui le permet.
    merci
    a+

    RépondreSupprimer
  4. Bien sur, je le peux. Ce qui me choque énormément, c'est que la plupart des citoyens français ne font justement pas preuve de vigilance. Ils laissent faire, sans se poser de questions. Lors des élections municipales, j'ai été très surprise de l'indifférence totale de jeunes de mon âge par rapport à la politique. A croire qu'ils ne comprennent pas qu'une partie de leur vie est entre les mains des élus.Quand on voit ce qu'est train de devenir la politique internationale de Sarkozy, on a quand même des raisons de trembler...
    Voici l'adresse de mon blog : http://lunatic-circus.boosterblog.com/
    Je n'y ai pas encore integré de politique mais ça ne saurais tarder...!

    RépondreSupprimer
  5. ça bouge mais si lentement. les gens ont peur de bouger ou bien on perdu l'habitude. peut-être aussi ne croient-ils pas encore que ça va aller plus mal. en attendant le gouvernement en profite. Il ira jusqu'où les français l'accepterons.
    Pour nous , c'est déjà trop long, pour d'autres , il leur faut le temps d'intégrer l'idée que chez ce gouvernement, il n'y a pas la moindre humanité. Ils s'en fichent, ils ont l'argent !!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…