Accéder au contenu principal

1 an de Sarkozy – 1 an d’illusion, 1 an de régression : JOYEUX ANNIVERSAIRE !

Point presse de Bruno Le Roux, P.S

1 an de présidence Sarkozy

C’est un anniversaire qui sonne comme un bilan.
Jamais un président n’avait connu une telle impopularité sous la Vème République. Jamais un président n’avait été autant sanctionné.1 an d’illusion, 1 an de régression que les Français sanctionnent très durement. 1 an de non respect des engagements et en premier lieu la question du pouvoir d’achat.
Les Français sanctionnent une politique injuste et vécue quotidiennement comme une injustice. Avec le paquet fiscal, le financement du RSA par les plus démunis, les franchises médicales, …, tous les jours les Français vivent ces régressions.
L’année passée, ce sont aussi des mauvais moments, vécus comme une humiliation : le discours de Dakar, la visite de Khadafi, le soutien à Poutine, ou le discours de Latran et la remise en cause de la laïcité.
Nous dénonçons tout cela, mais nous faisons aussi des propositions concrètes et nous nous battons, notamment sur la question du pouvoir d’achat, qui intéresse les Français.

La réforme des institutions
Le texte proposé actuellement n’est pas acceptable en l’état. De plus en plus de voix s’élèvent, pas seulement à gauche, pour demander qu’il soit profondément amélioré.
Il y a nécessité de renforcer les droits du Parlement et de ne pas renforcer ceux du président. Le texte est en deçà des propositions Balladur. Il y a besoin d’une lecture d’ensemble et le texte doit aborder la question des modes de scrutin, notamment pour les sénatoriales, la proportionnelle à l’Assemblée nationale, le redécoupage législatif. La clarté reste à faire.
Il y a obligation à prendre du temps et nous attendons le rapport de Madame Veil sur le préambule de la constitution, en septembre. D’ici là, clarté et discussion devront avoir eu lieu. Nous demandons donc le report de l’examen du texte et s’il devait y avoir passage en force, alors il ne serait plus question de consensus.

Le service minimum de l’éducation
Monsieur Darcos a beaucoup de culot en s’occupant plus du jour de grève des enseignants que de l’école les autres jours.
Au moment où l’on projette la suppression de milliers de poste d’enseignants, plusieurs centaines de classes chaque jour n’ont pas de remplaçant pour absence.
Nous souhaitons pour l’Education nationale un service maximum d’éducation et pas seulement le 15 mai, jour de protestation des enseignants.

Le prix de l’essence
Les déclarations du Premier ministre, ce matin, renvoient à leur comportement individuel les Français face à l’augmentation du prix de l’essence, sans chercher à mettre en place des mesures d’amortissement.
Nous demandons sans attendre la remise en place de la TIPP et la généralisation du chèque transport. Le gouvernement doit être actif.

1 an de désillusion, alors que nous pensons que vivre mieux est possible.
La situation actuelle résulte d’erreurs, non pas de communication, mais des erreurs macro- économiques, des erreurs de choix sociaux. Au lendemain de l’élection présidentielle, a été privilégiée la rente.
1 an de régression, du pouvoir d’achat, de la santé, de la fonction publique, pour plus de précarité.
1 an passé par les socialistes à faire des propositions pour les salaires, de lutte contre l’inflation des loyers, de baisse de la TVA des produits de première nécessité ou pour refaire de la santé un droit.
Nous ne nous satisfaisons pas de la défiance envers Nicolas Sarkozy. Ce n’est pas bon pour le pays et pour l’avenir.
Nos propositions sont légitimes et le président devrait un peu plus écouter pour sortir le pays de ses difficultés.

Commentaires

  1. bonjour! il est vrai que je ne m' occupe pas de la politique! des restes de l' enfance ! dans la meme famille trop d' avis differents et de disputes fortes qui me sont rester en memoires, mais j' ai quand meme mes idées!! et surtout c' est physique je ne peux le voir!! je vis peut etre assez loin de tout ça! , mais il est vrai que plus va , plus la ceinture se ressere pour les petits!! bonne journée , je ne te met pas souvent de coms mais saches que j' aime bien ton blog!perledeloise

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…