La culture des OGM en plein champ ?

"Sur les OGM, tout le monde est d'accord : on ne peut pas contrôler la dissémination. Donc on ne va pas prendre le risque" Jean louis Borloo, Le Monde, 21 Septembre 2007.

Le Ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire (MEEDDAT), n'aurait-il pas de parole ?

Voici un extrait de la carte adressée à Sarkozy, lors du lacher de ballon : Comme ces ballons, portés par le vent sur des dizaines de kilomètres, le pollen des plantes génétiquement modifiées ne se soucie pas des « distances de protection » et des lois créées par l'homme. Il va où le vent le mène. Sa dissémination est inévitable, incontrôlable : les OGM risquent de contaminer irrémédiablement les cultures traditionnelles et l'alimentation. C'est pourquoi cultiver ces plantes en plein champ, alors que l'on ignore leurs risques potentiels sur la faune, la flore et la santé humaine, va à l'encontre du principe de précaution inscrit dans la constitution française.

Le couac du rejet du texte OGM de la semaine dernière a amené le gouvernement a réinscrire son projet de loi, d'une manière ultra rapide, afin d'en finir au plus vite avec ce texte qui selon un sondage Opinion Way le Figaro, n'est pas populaire puisque 67% des français approuvent le rejet du projet de loi.

Commentaires

  1. bonne soirée de mercredi et mon +5 du jour !!!
    http://quad84.boosterblog.com

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !