Ne battons pas en retraite !

Aujourd'hui jeudi 22 Mai : Journée de mobilisation interprofessionnelle contre la réforme des retraites, et notamment le passage à 41 annuités de cotisation, voire plus...

Oui il existe un déséquilibre entre actifs et retraités... Oui l'espérance de vie est depuis quelques années en constante progression, mais tout cela va-t-il durer ? Et surtout, est-ce une raison pour demander aux seuls salariés de supporter le financement des retraites ?

Oui il existe d'autres pistes, proposées notamment par le PS, mais que le gouvernement refuse d'envisager et de négocier avec les partenaires sociaux :
- le transfert d'une part des cotisations chômage (puisque la situation en terme d'emploi est "apparemment" meilleure)
- la révision de certains aspects injustifiés de la loi TEPA (2 milliards d'euros alloués à l'exonération des droits de succession, alors que 90% des français étaient déjà exonérés de cet impôt)
- utiliser une part des bénéfices des entreprises publiques dont l'Etat est actionnaire pour alimenter les fonds de réserve des caisses de retraite, ainsi qu'une partie de l'argent récolté lors de cessions du patrimoine de l'Etat
- la sollicitation des revenus boursiers, des bénéfices, des niches fiscales, et pénaliser les entreprises qui ne jouent pas le jeu de l'emploi des seniors (uniquement 38% des + de 57.5 ans sont en activité !)

Travailler plus pour gagner moins : NON !
Ne battons pas en retraite !

Commentaires

  1. Il y a certainement plus d'argent chez les riches que chez les travailleurs pauvres.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !