Accéder au contenu principal

Retour aux écoles qui séparent les filles et les garçons...Qu'en pensez vous ?

Le vivre ensemble commence à l'école !! non mais on croit rêver ! En plein conflit avec les enseignants, le parlement vote une disposition qui va permettre (si le projet de loi aboutit), l'organisation d'un enseignement à l'école, divisé et regroupé en fonction du sexe des élèves...il n'y avait que la droite au pouvoir pour porter par un président qui se veut le liquidateur de mai 1968, un tel projet de loi !

Voici l'information brute de décoffrage recueillie dans 20minutes.fr :

Dans un communiqué, la Ligue des droits de l'homme a critiqué le vote par le Parlement d'une disposition permettant d'organiser des enseignements «par regroupement d'élèves en fonction de leur sexe».

La LDH s'exprime ainsi: «Engagée de longue date dans la lutte contre les discriminations, la LDH demande fréquemment que soient prises des mesures de rattrapage en faveur de catégories discriminées, en l’occurrence les femmes, en vue d’une égalité réelle. Mais le gouvernement et sa majorité, en remettant en cause un principe aussi important que la mixité scolaire, nous renvoient plus de 30 ans en arrière. Et cela sans débat préalable, ni concertation avec les enseignants.»

Qu'en pensez vous ???

Commentaires

  1. Merci de ton commentaire au sujet de mon fils.Steph, tout cela est ahurissant. j'ai du mal à croire ce que je lis. Et Simone Weil , qu'est-ce qu'elle en pense ? Elle qui s'est tant battue pour le statut des femmes.
    Là encore, on en reste sans voix!!
    Mais faut pas lâcher..

    RépondreSupprimer
  2. Je voulais te dire merci aussi de ton soutien. C'est une véritable aide, et je ne vais pas laisser passer l'aventure de mon fils. Promis !!
    quel que soit le temps que ça me prenne !!
    J'ai l'impression de retourner au moyen âge!!

    RépondreSupprimer
  3. Je dis oscour !
    Discrimination ou pas, la société est faite d'un tout dans laquelle se retrouvent toutes les différences qui font la complémentarité et l'unité.
    Perso, j'ai passé la majorité de ma scolarité dans des écoles non mixtes. Résultat global de ce que j'ai pu constater au général: un handicap relationnel avec l'autre sexe.

    RépondreSupprimer
  4. Séparer les garçons et les filles à l'école va provoquer une ghettoïsation des écoles avec la formation de clans d'un même groupe masculin contre l'autre groupe ( feminin ) .

    Fini les récréations tous ensemble ( garçons et filles ) . Cela peut provoquer un esprit de compétition entre les garçons et les filles .

    RépondreSupprimer
  5. harmonydelixir13 juin 2008 à 00:39

    C'est ahurissant... On est actuellement en pleine régression. On a prôné l'égalité des sexes et maintenant on voudrait retourner à la case départ. C'est vraiment du n'importe quoi et pour la suite, arrêt de l'éducation pour les femmes ? Où s'en va-t-on ? C'est catastrophique ? Sarko veut régner en Roi suprême... C'est lamentable...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…