Sarkozy et la presse : deux syndicats lancent une pétition pour l’indépendance


Aujourd'hui sur Betapolitique : La CFTC et l’Union syndicale des journalistes CFDT manifestent "leur inquiétude" après les attaques du chef de l’Etat contre plusieurs organes de presse et appellent "à renforcer les garanties législatives assurant l’indépendance des rédactions".

Le syndicat des journalistes CFTC et l’Union syndicale des journalistes CFDT ont exprimé, vendredi 9 mai, "leur inquiétude" après les attaques contre la presse auxquelles se serait livré le président Nicolas Sarkozy lors d’une réunion avec les députés UMP mercredi à l’Elysée. Ils invitent à signer une pétition "pour l’indépendance des rédactions". "Les syndicats de journalistes expriment leur inquiétude, ayant appris que le président de la République a invité les députés UMP à s’en prendre à une liste de médias, qu’il soupçonne de lui être défavorable, lors d’une réception à l’Elysée le 7 mai", déclarent les deux syndicats dans un communiqué commun. Selon Le Parisien/Aujourd’hui en France de jeudi, lors de cette réunion Nicolas Sarkozy a accusé la presse de ne pas avoir donné assez d’écho à la récente condamnation de Ségolène Royal dans l’affaire de ses ex-collaboratrices parlementaires. Il aurait également mis en cause L’Express, Marianne, l’AFP et le Journal du Dimanche, les accusant de "s’attribuer la fonction d’opposition". Selon le syndicat des journalistes CFTC et l’Union syndicale des journalistes CFDT, "les journalistes concernés ont fait preuve d’une parfaite neutralité déontologique".

Renforcer l’indépendance

Les deux organisations appellent donc "les Français de toutes les sensibilités, y compris les concitoyens élus, militants ou sympathisants de l’UMP, à renforcer les garanties législatives assurant l’indépendance des rédactions, et à condamner les dénonciations infondées contre les médias pour redonner confiance aux citoyens dans l’impartialité de la presse". Ils invitent également à signer "la pétition pour l’indépendance des rédactions sur le site de l’intersyndicale des journalistes".

Commentaires