Accéder au contenu principal

"Dynamitage" de la fonction publique

23.000 suppressions de postes en 2008 ainsi que le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, c'est le moyen pour Sarko et son gouvernement d'appliquer une politique de rigueur à peine cachée...La RGPP (révision générale des politiques publiques) lancée après l’élection de Nicolas Sarkozy, c'est un plan social, des licenciements déguisés, une "mobilité forcée".

Les fonctionnaires sont appelés à cesser le travail aujourd'hui contre les suppressions de postes et ce qu’un syndicat appelle le "dynamitage" de la Fonction publique, ce même mardi les cheminots ont démarré une grève reconductible contre la réforme du Fret.

Ces deux mouvements précèdent la journée d'action prévue le mardi 17 juin par la CGT et la CFDT sur le temps de travail et les retraites.

Nous avons pris l'habitude ce mois de mai de voir un gouvernement jouer le pourrissement, face à des grèves portant des revendications qui jamais n'ont fait l'objet de nouvelles propositions, les syndicats sont appelés à de simples consultations et certainement pas à de vraies négociations. Ici le pari gouvernemental est le même, sachant que les français ne se sentent pas très solidaires des problèmes des fonctionnaires, que leurs préoccupations sont le pouvoir d'achat et le prix à la hausse des carburants, que ces inquiétudes du quotidien (individuelles) prennent le pas sur les intérêts collectifs, nous vivons une drôle de période où le moral des français est au plus bas, où les syndicats se sentent trompés, où le sentiment d'un moins bien social est toujours de plus en plus important.
Le gouvernement a peut-être réuni les ingrédients d’un mélange qui pourrait être détonant.

Commentaires

  1. VIVEE SARKOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOo

    RépondreSupprimer
  2. Quelle argumentation cher internaute anonyme !

    RépondreSupprimer
  3. je vois que dans les commentaires il y en a qui ose mettre encore " vive sarko " c'est encore possible ? il y en a qui y croit encore je me demande comment !même a droite il deviennent ANTI SARKO ! voir les nombreux livres qui sorte de militant de droite qui regrette leur choix ...

    Le service public s'en vas petit a petit ...sans occune opposition ! on annonce 26 000 post en moins sauf qu'il y a moins d'une semaine Sarko a envoyer une lettre a plus de 230 000 personnes de la defense ! ( public / militaire ) comme quoi il etait pas sur de leurs avenir et que d'ici le 17 juin certain aurons de bonne nouvelle d'autre NON ! reformes = emplois en moins avec sarko ! et le chomage diminue ... bizard ! ah ils parte en pres retraite pour certain !!! ...
    UNE PUB AVEC SARKO ... sur mon blog !
    +5 bonne continuaton ...

    RépondreSupprimer
  4. merci de ton passage cédric :)
    Heureusement pour sarko qu'il y a encore des gens pour le soutenir (rires), mais une chose est sûre, ils sont moins nombreux qu'il y a 1 an, et ça ne va pas s'arranger à mon avis.
    Pour ce qui est des suppressions de postes ds la fonction publique, c une vraie cata, car nous n'avons pas besoin de moins de fonctionnaires, mais d'un service public mieux organisé. Un exemple simple, que j'ai lu dans une interview de Royal : si au lieu de fermer tant d'hopitaux de proximité on les adaptait pr accueillir par exemple les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, tu sais, ces personnes pour qui nous payons les franchises medicales et qui ne voient rien venir encore...
    Enfin bref, je veux bien laisser le temps au temps, mais là je crois qu'on va droit ds le mur !
    Bonne continuation, je passe sur ton blog demain, je déconnecte pour ce soir :)

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, à tous les deux, j'apprécie ce blog tranquille.
    Je viens de lire sur un blog de droite qu'il faut se taire devant le réformes.
    Voilà, parce que des enseignants, plutôt que de faire grève, ont voulu mettre le faire savoir en sabordant le bulletin scolaire de nos chères têtes blondes (les blondes, c'est mieux pour la photogénie.. C'est une caricature!)
    Eh bien, là encore, on leur refuse le droit de manifester leurs idées.
    Il y aura toujours des personnes pour manifester ce genre d'attitudes, à droite comme à gauche d'ailleurs.. L'autisme caractérisé..
    On s'écoute parler plutôt que de travailler ensemble !!
    C'est malheureusement ce qui est à la base de la défaite de la gauche qui devrait, en principe gagner sur tous les plans.
    Faudra -t'il que le peuple souffre encore plus pour enfin réagir..
    Il y a des guerres de famines dans le monde, que l'on occulte depuis trop longtemps car, ce n'est pas nouveau.
    Mais jusqu'à quand ?
    Qu'est-ce qui va enfin nous faire réagir, nous les peuples occidentaux !!

    RépondreSupprimer
  6. salut christie,

    Tu as tellement raison...(malheureusement)la gauche devrait être soutenue dans ses luttes, mais la stratégie de Sarko finit par payer en jouant la montre, en divisant les français, en les confrontant dans une compétition individuelle où l'intérêt collectif est secondaire...
    Mais le temps n'est pas encore arrivé où l'on nous refuserait le droit de manifester nos idées, et c'est en ça que l'on peut encore être optimiste et croire que les idées de la gauche seront notre salut.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

Moins on en sait, mieux c'est...

Je rentrais du boulot quand j'ai entendu cette annonce à la Radio : le nouveau programme de sciences économiques est en consultation, et "le chômage" disparait des manuels scolaires.

Alors une fois rentré, je m'installe devant le clavier et tente de me renseigner.

Et j'apprends que le nouveau programme de seconde en sciences économiques et sociales (SES), est à l'étude jusqu'au 12 Mars par le ministère de l'éducation nationale. Il est question d'enlever des thèmes abordés par les professeurs, qui font l'objet d'explications aux élèves sur les questions de société, d'emploi, de discrimination, de précarité, des inégalités de revenus, de la valeur ajoutée et sa répartition ou encore des conditions de travail...

L'association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses), déplore que"le ministère ait demandé d'enlever des questions comme la discrimination à l'emploi ou le chômage et imposé deux fois celle du ma…

L'avenir/la fin du nucléaire est avant tout politique

300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l'océan Deux ans après la catastrophe de Fukushima, on cherche mois après mois à estimer la quantité d'eau contaminée qui se déverse dans l’océan pacifique.  On sait très exactement l'estimer, mais la pression est forte au Japon depuis les dernières élections de décembre dernier pour minimiser l'impact. Face à l’inquiétude de la population et la mobilisation des associations anti-nucléaire, le gouvernement Japonais a officiellement communiqué ce 7 Août, le chiffre de 300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l’océan. C'est la veille, que la NRA, l'autorité de régulation nucléaire Japonaise, déclarait Fukushima en "situation d'urgence".
C'est donc contraint que le nouveau premier ministre Shinzo Abe , a admis "un problème urgent qui suscite beaucoup d'inquiétude dans la population"il ne pouvait dire moins que ça ! Issu du Parti libéral-démocrate de droite, il prône le redé…