Accéder au contenu principal

Dunlop-goodyear : l'exemple type des conditions de travail et de négociations sous le règne de Sarkozy

Alors que Mr Sarkozy se moque des grévistes en déclarant très amusé, que désormais lorsqu'il y a grève, personne ne s'en aperçoit ! (cliquez sur le titre pour lire la suite...) Alors que la durée légale du travail est débattue à l'assemblée sous couvert d'un assouplissement des 35 heures, permettant de revenir à une durée du travail hebdomadaire de 48 heures négociée entreprise par entreprise avec seulement 30% d'accord des syndicats... Voilà donc les salariés de Dunlop-Goodyear en lutte depuis vendredi seuls contre tous !

Effectivement, une première consultation des personnels, organisée en octobre 2007, s’était soldée par un refus massif du rythme de travail en "4x8". Mais malgré les 72,8% de "non", le passage aux "4x8" a finalement été entériné sur le site d’Amiens-Sud par les syndicats, dont la CGT. A Amiens-Nord en revanche, seule la CFE-CGC (minoritaire) a signé.

C’est ce que dénoncent les salariés d’Amiens-Nord, qui ont entamé vendredi soir un blocus de leur usine, sous les bannières de la CGT et de Sud notamment, mais pas au nom des organisations syndicales. C’est toute la nuance !!! : il s’agit d’un mouvement des salariés eux-mêmes.

C'est un chantage à l'emploi qui s'installe doucement mais surement : La direction a fixé à mardi la date butoir pour entériner l'accord à Amiens-Nord, faute de quoi elle gèlera les investissements sur le site et engagera un plan social qui prévoit 402 licenciements.

Le projet de loi sur la représentativité des syndicats et les conditions d'obtentions d'accords sur la durée du travail dans l'entreprise (30% des syndicats)négociés entreprise par entreprise ne permettront plus aux syndicats de se retrouver dans des positions unitaires entre eux.

Est-il si étonnant de voir les réactions de salariés à qui on demande de revenir aux conditions de travail obtenues en avril 1919 ? Où la loi sur la journée de 8 heures est acceptée par le Parlement (8 heures par jour, 6 jours sur 7, soit les 48 heures hebdo de l'époque).

Non cette vie de plus en plus dure, ce n'est pas une vie ! Une vie de plus en plus précaire, de plus en plus hachée en morceaux, avec des horaires de plus en plus dingues, des familles détruites, des enfants laissés à l'abandon, un travail toujours plus pénible, intense et destructeur !

Commentaires

  1. Et ce n'est que la partie émergée de l'iceberg... Quand les français vont-ils sortir de leur torpeur?
    le temps presse !!

    RépondreSupprimer
  2. Torpeur oui c'est bien le mot, en plus lorsque l'on parle de travailler 48 heures par semaine, on se rend pas bien compte de se que cela représente, chacun voit sa propre situation et peut que difficilement appréhender les conditions de travail des uns et des autres.
    Et c'est bien là le problème, en permettant de négocier entreprise par entreprise, la durée de travail, on permet de creuser les inégalités entre salariés.
    Il faut bien en avoir conscience et croire qu'il sera temps de revenir à la normale...

    RépondreSupprimer
  3. Coucou !
    Je te met +5 mais pas pour le principe...
    Uniquement parceque je suis entièrement d'accord avec ton blog !
    Je me demande quand le peuple français se réveillera...
    Bonne continuation !

    RépondreSupprimer
  4. Mois je dit qu'il sens foute qu'il face grève ou pas!!
    Sarko il riguole sur ce qu'il dit de ces bétises, il est comme un guosse !!voici mon +5 du jour!!

    RépondreSupprimer
  5. @ hippopo et l'anonyme du jour,

    Le peuple français a bien tenté de "se réveiller" depuis un an...mais le problème, c'est que l'on a affaire à un Sarko qui a bien compris qu'il était élu pour 5 ans (et plus sept ans)...
    Il fera le maximum de choses qui lui sont possibles d'être faites, en fonction des budgets et finances de l'état, quitte à nous endetter encore plus comme ils l'auront fait avec le bouclier fiscal (15 milliards par an) et le vote du budget 2008.
    Pour ce qui est du dialogue social, du respect des syndicats et de l'opposition, des réponses aux attentes des français, il faudra attendre le retour de la gauche au pouvoir.
    En attendant, il nous faut être vigilant et dénoncer les méthodes de Sarkozy, afin d'en réduire les conséquences.
    Merci de votre soutien
    A+ stef

    RépondreSupprimer
  6. bonjour! je n' y connais pas grand chose j' avoue , mais il nous prends pur des imbéciles , il ne faut pas etre intelligent pour comprendre! il me revolte! en plus j' ai horreur de son sourire pervers! et dire qu' il charme!
    perledeloise

    RépondreSupprimer
  7. Salut perledeloise,

    Il charme encore avec environ 40% d'opinion favorable...après 40%, ça fait pas gagner une élection présidentielle...reste que la gauche doit fournir une alternative sérieuse qui permettra aux français de croire à nouveau en la politique, puisque depuis que sarko a gagné, c'est désillusion et désespoir...

    Il peut continuer à nous prendre pour des imbéciles...les phrases du type : "lorsqu'il y a grève personne ne s'en aperçoit !" resteront gravés dans les mémoires et c'est en toute connaissance de cause que les français feront leur choix aux prochaines élections.

    RépondreSupprimer
  8. En effet, j'espère vraiment que les gens se souviendront de cette phrase abominable. Je trouve révoltant qu'un chef d'état puisse oser dire cela... mais bon, le nôtre c'est Sarko... alors ce n'est peut-être pas aussi étonnant.

    Comme tout le monde, je me demande quand, enfin, le peuple (bafoué et humilié par la majorité) se réveillera. On pourrait parfois croire qu'il est masochiste...

    RépondreSupprimer
  9. le peuple est bafoué et humilié par le président. Le but de ce type de déclaration est de museler les mobilisations sociales? Ce manque de visibilité et de médiatisation des grèves signifierait une acceptation profonde des “réformes” mises en œuvre?
    Sarkozy essaye de manipuler l'opinion publique pour faire croire à une acceptation de sa politique. Il sait très bien qu'en faisant ce type de déclaration, il va forcement confronter les français sur ses propos et qu'en attendant puisque l'on parle de ça , on ne parle pas d'autre chose...

    RépondreSupprimer
  10. bonjour,

    + 5 pour ce mercredi.
    J'espère que tu passes une bonne journée.
    Bises
    Laurence

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…