Accéder au contenu principal

UN MONDE, UNE POIGNÉE DE MAIN – PARTICIPEZ DÈS MAINTENANT ! Pas dans six mois comme Sarko


"Il y a des signes à donner vis-a-vis de la Chine, des droits de l'homme et du Tibet", a estimé JM. Ayrault, en soulignant que "le drapeau du Tibet flotte sur l'Hôtel de Ville de Nantes depuis le 29 mars. "Il faut faire preuve de courage et de respect des valeurs dont on se réclame".

Ségolène Royal doit rencontrer le dalaï lama ce samedi à Nantes et le chef tibétain sera aussi reçu lundi à l'Hôtel de Ville de Nantes par le député-maire socialiste de la ville Jean-Marc Ayrault.

(cliquez sur le titre pour lire la suite...)

"Recevoir le dalaï lama, c'est recevoir le prix Nobel de la paix, certes on peut le recevoir collectivement en décembre mais ce n'est pas la même chose. Le dalaï lama et ce qu'il représente méritent un peu plus de considération", a affirmé le patron des députés socialistes, dans une allusion à la réception par Nicolas Sarkozy le 10 décembre des prix Nobel de la paix, dont le chef tibétain.

Plusieurs autres responsables socialistes ont critiqué l'attitude du président français qui ne reçoit pas le dalaï lama lors de sa visite actuelle en France.


UN MONDE, UNE POIGNÉE DE MAIN – PARTICIPEZ DÈS MAINTENANT !

Par cette poignée de main, nous souhaitons créer un lien entre les citoyens du monde entier. Unis par l’esprit olympique de l’amitié et de l’excellence, nous avons résolu d’obliger nos gouvernements à respecter les normes de paix et de justice les plus élevées en matière de dignité humaine, et ce partout où ils échouent à agir – que ce soit au Tibet, en Irak, en Birmanie ou ailleurs. Le dialogue est la voie de l’avenir,
pour la Chine et pour le monde.


Je viens tout juste de participer à un échange virtuel de poignées de main d’envergure planétaire, lancé par le Dalaï Lama à Londres et se poursuivant jusqu’aux Jeux Olympiques de Beijing – J’ai cru que cela pourrait vous intéresser aussi. Cliquez le lien suivant ou lisez le courriel ci-dessous pour en savoir davantage et pour agir !

Sur le site d'Avaaz : http://www.avaaz.org/fr/handshake/98.php/?CLICK_TF_TRACK

----------------------

Chers amis,

À la veille des Jeux Olympiques de Beijing, le monde entier constate, avec des émotions mitigées, l’état de la situation dans ce pays. Ce moment devrait nous rapprocher, et les citoyens de la Chine méritent pleinement de vivre cette période exaltante -- mais mais le gouvernement chinois n’a toujours pas entamé de dialogue significatif avec le Dalaï Lama, ou révisé sa position vis-à-vis de la Birmanie, du Darfour et autres enjeux pressants.

Pire encore, des groupes extrémistes tentent de discréditer le militantisme que nous pratiquons à la veille des Jeux, le qualifiant d’anti-chinois. Nous ne pouvons demeurer silencieux, mais nous ne pouvons laisser nos efforts être détournés pour mieux nous diviser. Que faire ? La réponse est venue du Dalaï Lama lui-même, par un geste sans équivoque qui reflète l’amitié et l’esprit olympique : une poignée de main.

La première fut échangée à Londres, suivie de milliers d’autres, passant de main en main – ayant désormais rejoint le cyberespace, la poignée de main atteint tous les coins du réseau planétaire pendant son trajet vers Beijing. Nous pouvons toutes et tous y participer, chinois et non chinois, et cela vient avec une promesse : TOUS nos gouvernements doivent être tenus responsables des résultats de leur inaction, au Tibet, en Irak, en Birmanie ou ailleurs. Nous livrerons notre message par la voie d’une campagne médiatique audacieuse à Hong Kong et dans le reste du monde : Cliquez ci-dessous pour connaître l’origine de la « poignée de main Un monde », inscrivez-vous pour participer, et surveillez-là alors qu’elle sillonne le monde --

http://www.avaaz.org/fr/handshake/98.php/?CLICK_TF_TRACK

Des appels du monde entier ont eu quelques effets encourageants, mais la résistance des dirigeants chinois demeure, à ce jour, très forte. Si nous espérons améliorer et non empirer la situation en Chine après les Jeux, nous devons prouver d’une part que nous ne nous tairons jamais et que le défi auquel nous sommes confrontés est pour nous source d’inspiration.

Voilà notre dernière chance de préserver l’esprit olympique, à l’aide du message d’amitié et de dialogue que nous partageons avec le Dalaï Lama. Plus le nombre de participants à l’événement de la poignée de main planétaire sera grand, plus le message que nous diffuserons par les médias chinois et étrangers sera puissant. Alors faites circuler ce courriel et encouragez vos proches et vos amis à participer. « Un Monde, un Rêve » incarne un idéal plus grand que celui des Jeux Olympiques -- Il est temps pour les citoyens de tous les pays de réclamer que l’on vise à nouveau cet idéal.

Respectueusement,

Paul, Ricken, Ben, Milena, Graziela, Iain, Pascal, Véronique et toute l’équipe d’Avaaz

PS Pour en savoir plus sur l’appui du Dalaï Lama aux Olympiques et ses positions sur le Tibet et la Chine, voir (en anglais seulement) :

http://www.dalailama.com/news.229.htm
http://chinadigitaltimes.net/2008/05/chinese-student-interviewing-the-dalai-lama/

------------------------------

Commentaires

  1. Tout ce qui pourra être fait pour améliorer la situation des droits de l'homme en Chine doit être fait.
    Et ce n'est pas être anti-chinois !

    RépondreSupprimer
  2. Serge, tu as a raison..C'est maintenant qu'il faut agir..
    Merci Steph..
    C'est un relai important...

    RépondreSupprimer
  3. celà ressemble aux usa : il ne faut pas confondre le peuple americain avec ses dirigeants tout comme le peuple chinois et les leurs :renforçons nos amitié avec les peuples s'il n'est pas possible de dialoguer avec les dirigeants!ce mot de "représentant" du peuple est vraiment a revoir et partout meme !la georgie en est encore un exemple flagrant:quand est-ce que le peuple sera souverain?seulement que lorsqu'elle en aura le courage

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

Moins on en sait, mieux c'est...

Je rentrais du boulot quand j'ai entendu cette annonce à la Radio : le nouveau programme de sciences économiques est en consultation, et "le chômage" disparait des manuels scolaires.

Alors une fois rentré, je m'installe devant le clavier et tente de me renseigner.

Et j'apprends que le nouveau programme de seconde en sciences économiques et sociales (SES), est à l'étude jusqu'au 12 Mars par le ministère de l'éducation nationale. Il est question d'enlever des thèmes abordés par les professeurs, qui font l'objet d'explications aux élèves sur les questions de société, d'emploi, de discrimination, de précarité, des inégalités de revenus, de la valeur ajoutée et sa répartition ou encore des conditions de travail...

L'association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses), déplore que"le ministère ait demandé d'enlever des questions comme la discrimination à l'emploi ou le chômage et imposé deux fois celle du ma…

L'avenir/la fin du nucléaire est avant tout politique

300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l'océan Deux ans après la catastrophe de Fukushima, on cherche mois après mois à estimer la quantité d'eau contaminée qui se déverse dans l’océan pacifique.  On sait très exactement l'estimer, mais la pression est forte au Japon depuis les dernières élections de décembre dernier pour minimiser l'impact. Face à l’inquiétude de la population et la mobilisation des associations anti-nucléaire, le gouvernement Japonais a officiellement communiqué ce 7 Août, le chiffre de 300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l’océan. C'est la veille, que la NRA, l'autorité de régulation nucléaire Japonaise, déclarait Fukushima en "situation d'urgence".
C'est donc contraint que le nouveau premier ministre Shinzo Abe , a admis "un problème urgent qui suscite beaucoup d'inquiétude dans la population"il ne pouvait dire moins que ça ! Issu du Parti libéral-démocrate de droite, il prône le redé…