Accéder au contenu principal

40000 chômeurs de plus ?


Après les déclarations de Laurent Wauquiez sur l’augmentation des chiffres du chômage, Christine Lagarde a confirmé la hausse record du nombre d’inscrits des demandeurs d’emplois en catégorie 1 ce mois d’Août. (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

En juillet, le nombre de chômeurs inscrits à l’ANPE en catégorie 1 avait enregistré une hausse mensuelle de 2.100 demandeurs d’emplois, soit 1,9 million demandeurs d’emploi au total.
Pour ce mois d’Août, ils ont cité le chiffre de 40.000 chômeurs de plus, c’est le pire chiffre mensuel depuis mars 1993.

Il faut en effet remonter quinze ans en arrière, à mars 1993, pour trouver un résultat mensuel aussi exécrable. Cela traduit un véritable retournement du marché du travail déjà vérifiable dans le bâtiment, l’hôtellerie-restauration, le transport ou l’intérim.

Depuis le début de l’année, c’est la cinquième hausse mensuelle des inscriptions à l’ANPE et la troisième hausse consécutive depuis mai.

Il est loin le temps où le président de la République voulait remettre les Français au travail en essayant de nous convaincre que pour y arriver, il fallait donc TRAVAILLER PLUS, plus longtemps, plus nombreux, en finir avec les 35 heures, durcir les conditions d’indemnisation des chômeurs et les contraindre à reprendre un emploi « raisonnable »…

Alors, il sont où les résultats de leurs politiques ???

Comment ne pas voir qu’en fait cette politique est un échec, comment ne pas constater que la politique des heures supp est la cause directe de la chute libre des créations d’emplois, un nombre pratiquement divisé par dix cette année, de 310 000 en 2007 à 34 000 en 2008.

Quant à l’objectif de 5 % de taux de chômage en 2012, il faut pas rêver ! La ministre de l’économie qui fanfaronnait et se gargarisait des seuls bons résultats de sa politique, d’une baisse ponctuelle des chiffres du chômage (due en fait aux départs en retraites des papys boomeurs) affirme aujourd’hui qu’il faudrait « être soit Madame Irma, soit un charlatan » pour faire des prévisions précises.

Franchement, ils feraient mieux d’adopter un profil bas et admettre leurs erreurs… Il n’est pas trop tard pour bien faire, il reste quatre ans à ce gouvernement pour sortir la France de cette impasse.

Commentaires

  1. L'objectif est de licencier pour satisfaire les actionnaires, tant que les français oublierons cette règle d'or, ils risquent de continuer à se faire avoir.

    RépondreSupprimer
  2. Supprimer des emplois est la variable d'ajustement lorsqu'une entreprise est en difficulté, il y a de moins en moins d'anticipation des crises économiques et c'est toujours les salariés qui en payent les conséquences.
    Il va falloir réellement que les patrons et actionnaires prennent leurs responsabilités... Il ne suffit pas de dire qu'il faut moraliser le capitalisme, il faut établir de nouvelles règles pour réguler les conséquences de ce libéralisme financier qui ne peut s'en sortir qu'avec l'intervention de l'Etat (700 milliards aux Etats-Unis, en Belgique et peut-être bientôt en France)
    On paye deux fois la crise : on a plus de chômage et en plus on accroit les dettes publiques.
    C'est vraiment de pire en pire...

    RépondreSupprimer
  3. C'est toujours les mêmes qui payent,
    c'est à dire nous !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…