Accéder au contenu principal

Compétition des Universités et de leurs étudiants


Pfffff... Non mais c'est pas croyable, la droite au pouvoir ne peut s'empêcher de confronter, de mettre en compétition, d'agir de façon inégalitaire, quels que soient les domaines d'application de leur politique. (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

J'avais décidé de ne pas faire de billet aujourd'hui, et j'apprends que Valérie Pécresse, la ministre de l'enseignement supérieur, annonce que les facs seront bien financées au mérite comme elle l'avait déjà laissé entendre.

Une partie du budget alloué par l'Etat aux universités le sera en fonction de la performance de ces dernières. De plus, elle a annoncé la création d'une prime au mérite de 200 euros par mois pour les étudiants en licence ayant obtenu une mention très bien au bac et dont les parents ne seraient pas imposables.

Je trouve ce genre de mesure complètement nul, tout à fait inégalitaire et sans aucun intérêt.
Déjà l'année dernière, les étudiants étaient en grève contre la loi Pécresse, adopté le 1er Août 2007 dans l'indifférence générale, et dénonçaient une libéralisation de l'enseignement supérieur qui à terme créera une inégalité sociale de plus !

Après avoir reçu leur médailles en chocolat de la part de Darcos, les étudiants devront jouer des coudes pour pouvoir user leur pantalon sur les bancs de l'université...

Commentaires

  1. C'est la libéralisme, créateur d'inégalité profondes, où est la liberté dans tous ça et pour qui???

    RépondreSupprimer
  2. La liberté sera pour les directeurs d'université de choisir les meilleurs étudiants afin d'avoir un bon taux de réussite (synonyme de budget plus importants de la part de l'état).
    Les étudiants restants eux n'auront plus qu'à se "rabattre" sur l'université qui veut bien d'eux...
    a + !

    RépondreSupprimer
  3. Ils feraient mieux de réviser le système de bourses de l'enseignement pour les étudiants qui est complètement archaïque !! Si je me rappelle bien, l y a 50% des étudiants qui doivent travailler pour pouvoir payer leurs études et parmi ceux-ci, un grand nombre ratent leur année parce qu'ils ont pas suffisamment de temps pour les révisions...
    Moi je suis étudiante. Je ne travaille pas et je rame pour boucler les fins de mois mais c'est la seule solution pour réussir mes études, car j'ai déjà du mal, et si j'avais un boulot à côté, je ne m'en sortirais pas dans mes cours !!...

    RépondreSupprimer
  4. @ laurène,
    C'est vrai qu'il faut très certainement revoir les seuils de déclenchement pour le droit à une bourse de l'enseignement. Avec une inflation galopante et des salaires qui stagnent, les familles ont de plus en plus de mal à financer les études de leurs enfants. Une des propositions pourrait être un revenu étudiant financé par l'impôt (il est bien normal que la redistribution des richesses servent aussi à l'éducation et l'avenir des enfants de la nation)
    Pour ce qui est du financement des Universités, il faut sauvegarder l'égalité budgétaire pour permettre sur tout le territoire l'égalité d'accès à un enseignement supérieur de qualité.

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir,

    Je passe te souhai!ter une bonne soirée, un bon jeudi
    et j'en profite pour voter +5 pour toi
    A bientot.
    Biz

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…