Accéder au contenu principal

Le gouvernement n'a aucune solution face à la hausse du chômage !


C'est vraiment limite ridicule de constater qu'après une réunion de crise qui était censée apporter des solutions à une hausse historique du chômage, les propositions du gouvernement pour dynamiser le marché de l'emploi sont indéniablement insuffisantes et seront sans effet. (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Alors que le budget 2009 présenté vendredi prévoyait une baisse de 5 % des crédits du ministère de l'Emploi, le gouvernement dispose en effet de très peu de marges de manoeuvre.

Alors que Christine Lagarde prévoyait encore en Avril dernier un retour au plein emploi en 2009, elle prétend maintenant que ces mauvais chiffres résultent de la crise des subprimes aux Etats-Unis et des problèmes financiers... Crise Américaine qui ne devait pas avoir de conséquences sur l'emploi et l'économie en France nous a-t-on expliqué jusqu'alors...?

C'est donc Laurent Wauquiez qui rend compte de la réunion de crise sur le chômage qui a eu lieu ce lundi soir et annonce : «Nous voulons être très concrets, ne pas proposer un énième “Gros plan” en faveur de l'emploi qui ne soit déconnecté des réalités de terrain» : je trouve ce type de déclaration qui se veut être de la "réal politique" au contraire complètement déconnectée de la réalité du terrain et en décalage complet avec les attentes des Français qui attendent de vraies réponses aux manques de résultats de la politique menée depuis plus d'un an.

Parce que lorsque l'on regarde de plus près qu'avons-nous ?
-cinq petites annonces qui sont censées nous rassurer ?

1 Le gouvernement a donc décidé «d'accélérer» le déploiement des 45.000 contrats d'autonomie proposés aux jeunes des quartiers... Ce sont donc des contrats aidés qui sont destinés à des jeunes des quartiers et on peut se demander pourquoi et comment faut-il accélérer la mise en place de contrats qui ne sont pas très populaires au sein des entreprises... Mais c'est un autre problème...???

2 Le secrétaire d'Etat à l'emploi a également annoncé, sans en préciser le contenu, une aide à la mobilité des demandeurs d'emploi...???

3 Troisième annonce, la création d'une cellule de suivi de l'emploi avec l'ensemble des acteurs du service public de l'emploi qui se réunira tous les mois, pour «suivre l'évolution de la situation de l'emploi dans le pays»...???

4 Il a également appelé à «accélérer le calendrier de la réforme de la formation professionnelle...???

5 Laurent Wauquiez a également souhaité voir accéléré le suivi personnalisé du demandeur d'emploi dans le cadre de la fusion ANPE-Assedic...???

Veuillez excuser l'emploi excessif de points de suspension et de points d'interrogation dans l'énoncé de ces mesures, mais là je ne comprends vraiment pas en quoi ces mesures pourront créer de l'emploi en France.

Quand on voit que l’année dernière, notre pays a connu 300.000 créations d’emplois, et que cette année c'est seulement 34.000, dix fois moins, on n'a pas oublié qu'elle a été la politique de ce gouvernement cette année. Il a été question de dérèglementer le code du travail, de détricoter les 35 heures, et de pousser les gens, à travers les heures supp, à travailler plus au détriment des autres.

Depuis un an on culpabilise toujours plus le demandeur d'emploi, afin de le précariser encore plus, pour qu'il accepte n’importe quel boulot.

Le premier secrétaire du parti socialiste a dénoncé "les emplois précaires qui sont devenus les sans emplois".
Il explique que la politique du gouvernement a affaibli la croissance par la suppression de nombreux emplois aidés et par les exonérations de cotisations sociales sur les heures supplémentaires. Cette dernière mesure "favorise l'emploi existant par rapport à la création d'emploi" et a conduit les entreprises à privilégier les heures supplémentaires au détriment de l'intérim et des CDD.

Car malgré la théorie de la droite qui nous explique que depuis le passage au 35 heures le temps de travail n'est pas un gâteau que l'on partage, on constate des corrélations entre le volume de destruction d'emplois et le recours aux heures sup sur la même période.
Les heures supp ça marche qu'ils disaient... ! Augmentation de 6 % des heures supplémentaires sur la même période (+ 22 000 emplois équivalents temps plein).

Cela marche et ça aggrave la situation!

Commentaires

  1. C'est pas les socialistes qui auraient pu faire mieux

    RépondreSupprimer
  2. @ l'anonyme

    C'est lorsque les socialistes étaient au pouvoir qu'il y eu les dernieres avancées sociales qu'a connu notre pays :

    - les "35 h sans perte de salaire",
    - des droits nouveaux du travail,
    - le maintien des retraites,
    - la CMU, l’APA,
    - mais aussi le PACS, la parité, l’IVG à 14 semaines, des pas vers le non-cumul des mandats...

    Le gouvernement Jospin a réussi entre 1997 et 2002 (en menant les premiers une politique d'ouverture avec la gauche plurielle et malgré une cohabitation) a créer les conditions de la croissance (3 à 4%) qui ont permis de faire baisser les chiffres du chômage d'une manière historique, permettant à près de 1 millions de personnes de retrouver un emploi.

    Donc puisque les socialistes ont déjà fait mieux, je pense qu'ils peuvent encore le faire.

    RépondreSupprimer
  3. Et puis il paraît que les contrats emplois-aidés vont être remis au goûts du jour...

    RépondreSupprimer
  4. Oui Christie tu as raison, le gouvernement communique pour répondre à cette hausse du chômage en laissant entendre qu'ils vont remettre au gout du jour les empois-aidés... sauf que :
    Il existe déjà de nombreux dispositifs ayant pour objectif d'inciter les employeurs à embaucher, et de favoriser l'insertion professionnelle des personnes en difficulté. Ces dispositifs prennent la forme de contrats de travail aidés, c'est à dire permettant à l'employeur de bénéficier d'aides financières à l'embauche, et/ou d'exonération de charges sociales.

    Les incitations à l'embauche font l'objet de réformes régulières. Voici les contrats aidés pouvant être conclus à ce jour :

    * le contrat d'accompagnement dans l'emploi (CAE)
    * le contrat initiative-emploi (CIE)
    * le contrat insertion - revenu minimal d'activité (CI-RMA)
    * le contrat jeunes en entreprise (SEJE)
    * le contrat d'avenir
    * le contrat d'accès à l'emploi (CAE).

    La droite a souvent fortement critiqué ce type de dispositif lorsqu'elle était dans l'opposition... aujourd'hui il est question on le voit bien de permettre aux entreprises de sous-employer avec l'aide de l'Etat

    Et d'ailleurs j'oubliais aussi dernièrement, la création du RSA qui est le dernier dispositif en date qui permet aux entreprises de sous-employer ses nouveaux salariés.

    RépondreSupprimer
  5. Oui tu as raison pour les CA, je sais que ça existe déjà...Quand au RSA, c'est une horreur qui se prépare..
    L'idée de base est bonne mais elle sera détournée au profit de l'esclavagisme moderne...

    RépondreSupprimer
  6. @steph

    dommage que votre militantisme ne rime pas avec objectivité.

    97-2002 fut des années noires pour notre pays, ah oui c'est bien beau les avancées sociales (emploi jeune, super avancée sociale dites donc), niveau économique ce fut une catastrophe.

    Je suis de droite, je suis jeune (23 ans) et je voterais encore longtemps à droite parce que j'aime ces valeurs de droite.

    Oui au social, non aux aides pour ceux qui ne font pas d'efforts. Oui au travail. Personnellement je suis étudiant et je travaille à mc do en même temps, je ne suis pas dans le "besoin", je pourrais vivre sans ce travail, j'ai la chance d'avoir des parents travailleurs et qui ont tout fait pour donner à leurs enfants un début de vie agréable. Je pourrais donc vivre sans travailler, et pourtant non, ce travail, bien que minable et peu valorisant, me permet de connaitre la valeur de l'argent et la valeur du travail.

    Cette valeur travail, qui est selon moi, la valeur la plus importante dans ce monde libéral n'existe pas au parti socialiste

    RépondreSupprimer
  7. Je vais prendre plaisir à répondre à David, qui croit pouvoir me faire la leçon sur la valeur travail...

    @ David

    Dommage que votre commentaire ne soit pas très objectif.
    Je crois effectivement que même chez la cinquième puissance économique du monde, on peut et on doit encore obtenir des avancées sociales...
    Vu votre âge de 23 ans vous n'avez pas pu bénéficier d'un emploi jeune, ce qui vous aurez évité aujourd'hui de travailler chez Mc do.
    Les emplois jeunes permettaient aux bénéficiaires d'acquérir une réelle expérience de l'entreprise pour une durée de cinq ans. Ce qui permettait l'insertion professionnelle durable des jeunes. Et combien de jeunes de 25-30 ans peuvent aujourd'hui se vanter d'avoir cinq ans d'ancienneté dans la même entreprise ?
    Je suis bien content de voir que tu n'es pas dans le besoin, mais il faut que tu comprennes que le chômage concerne surtout les jeunes (- de 30 ans) et les plus de cinquante ans.

    Ce qui est important, ce n'est pas de prétendre que certains n'auraient pas le gout de l'effort et pour valeur principale le travail, mais de permettre la création net de nouveaux emplois, plutôt que de faire travailler plus des salariés qui travaillent déjà.

    Sais tu que depuis 1993, l'Etat a multiplié par 10 le montant des exonérations de charges sociales pour les entreprises. En 1993 cela coutait à l'Etat 3.2 milliards d'euros depuis, en 2007 elles étaient de 27 milliards pour atteindre en 2008 32 milliards d'euros par an. Depuis 1 an, c'est 5 milliards d'euros par an pour la défiscalisation des heures supplémentaires...
    Et pour quel résultat ????
    Elle est où la valeur travail ???

    On a trop pris l'habitude de dénoncer la France des assistés, mais il ne faut pas oublier tous les assistés !
    Les entreprises françaises reçoivent 3 à 50 fois plus d'aides de l'Etat que n'importe quel autres pays au monde.
    Il faut redéployer les aides aux entreprises pour qu'elles profitent à celles qui en ont le plus besoin (comme les TPE et PME)

    Pas sûr que l'UMP et le Medef aient envie que tout cela change.... contrairement au PS qui en a fait la proposition.

    RépondreSupprimer
  8. @ David : je me permets d'en rajouter une couche suite à la réponse de Stef .
    Je voudrais vous dire que la sacro sainte "valeur travail" n'est pas réservée aux électeurs de droite, car à vous entendre, tous ces gauchistes ne seraient que des fainéants... Quel cliché ! Je vous trouve bien présomptueux !
    Oui la valeur travail existe au parti socialiste, ainsi que les valeurs de solidarité et d'égalité. Ce que nous dénonçons, c'est que le travail ne permettent plus aujourd'hui de vivre décemment du fait de la généralisation des bas salaires. Ces bas salaires ont pour origine les exonérations de charges dont peuvent bénéficier les employeurs qui rémunèrent leurs salariés à hauteur de 1.6 fois le smic, et ce quelque soit leur niveau de qualifications.
    En gros, beaucoup d'entreprises en france sont assistées pour mal payer leurs salariés. Où est la valeur travail là dedans ? Pourquoi y a t'il de + en + de travailleurs pauvres aujourd'hui ? Pourquoi est on payé au smic lorsqu'on a niveau d'étude bac + 2 ou 3 ? (le smic à la base était prévu pour les employés non qualifiés...).
    Le travail ne nous met plus à l'abri du besoin, et c'est bien là le problème !
    Pr ce qui est de la période 97 - 2002 que vous décrivez commes des "années noires", sachez que le nombre de chômeurs avait fortement diminué, que les comptes de la sécurité sociale étaient au vert, et que le taux de croissance et le nombre de créations nettes d'emplois étaient bien meilleurs qu'à l'heure actuelle !!! Soyez un peu objectif aussi !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…