Accéder au contenu principal

Le Gouvernement Sarkozy taxe à tout va !


Après le bonus-malus écolo sur l’achat de nouveaux produits, une autre taxe verte pourrait voir le jour, qui s'inspire de la taxe "pique-nique" en vigueur en Belgique. (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

le «Journal du Dimanche» affirme que Jean-Louis Borloo aurait convaincu Matignon d’instaurer un prélèvement sur les produits en plastique jetables. Si la liste n’est pas finalisée, le «JDD» assure que seront concernés les couverts, gobelets, assiettes en plastique, mais aussi les sacs de caisse, briquets, rasoirs...

Faut-il que la politique environnementale nous coute cher pour responsabiliser les acteurs de la filière ; ou est-ce une trouvaille de plus pour financer le paquet fiscal qui évidemment nous coute bien cher. On a l'impression que le gouvernement examine toutes les mesures fiscales des autres pays pour en appliquer le plus possible en France.

Car la rigueur est de mise, nous avons de plus en plus de prélèvements obligatoires, d'augmentations des tarifs en tout genre, de création de nouvelles taxes.

C'est quand même impressionnant ce qui a était fait en seize mois, depuis la gouvernance du duo exécutif Fillon-Sarkozy ;
En 2007, Nicolas Sarkozy avait promis de poursuivre ses baisses d'impôts, si la croissance le permettait. Alléger les charges sociales payées par les entreprises, diminuer la pression fiscale qui pèse sur les contribuables, telles sont en principe les bases d'une politique fiscale de droite.

Sauf que depuis son élection en mai 2007, Nicolas Sarkozy a créé plus de 15 taxes, soit une par mois, comme l'a souligné Le Canard Enchaîné dans son édition du 03 septembre.
Un petit rappel des taxes Sarkozy, liste non exhaustive, récupérée sur le site 'Partageons mon avis" :

- Taxes sur les revenus du capital (pour financer le RSA),
- Augmentation des cotisations retraite,
- Taxe sur les chiffres d’affaire des mutuelles,
- Taxe sur l’intéressement et la participation,
- Taxe sur les stocks-options,
- Franchises médicales,
- Taxes sur les opérateurs de téléphone et d’Internet (pour payer les chaînes publiques),
- Taxes sur les chaînes privées,
- Malus automobile,
- Taxes sur les compagnies pétrolières,
- Primes à la cuve (c’est Total qui paye),
- Taxes sur ordinateurs et clés USB,
- Taxes sur les poissons vendus en grande surface.

Projets en cours :
- Taxes pique-nique (sur les plastiques)
- Taxes sur les huiles pour moteur,
- Généralisation du « malus écologique »,
- Extension du malus automobile (payé dorénavant chaque année),
- Taxe sur la distribution des imprimés publicitaires,
- Facturation de l’envoi des cartes grises à domicile,
- Taxe d’habitation sur les résidences mobiles terrestres, …

Mais ont-ils compris que les Françaises et les Français vivent avec inquiétude la dégradation de leur situation, et qu'ils espèrent une amélioration prochaine de leurs conditions de vie ?

Commentaires

  1. On se demande où ils veulent nous emmener...

    RépondreSupprimer
  2. Et le pouvoir d'achat dans tout ça ? le gouvernement n'en parle jamais et oublie que c'est la consommation qui permet de relancer l'économie, et donc quand c'est possible d'augmenter les prélèvements obligatoires, taxes et baisse d'impôts...
    et pas le contraire !

    RépondreSupprimer
  3. On va finir pressés comme des citrons.. et psychologiquement mal...augmentation des taux de suicides dus au conditions de travail déshumanisantes...
    Et j'en passe...
    Quand les français vont-ils réagir et le feront-ls?? C'est bien la question, tu as raison...

    RépondreSupprimer
  4. Complètement d'accord avec toi Serge, ce gouvernement se moque du pouvoir d'achat des français, il préfère financer une politique fiscale favorisant les plus riches...comme le paquet fiscal.
    A nous de payer les taxes en tout genre et la note de leur politique.
    Mais tu as raison, c'est exactement le contraire qu'il faudrait faire...

    Merci de ton passage.

    RépondreSupprimer
  5. @ Christie,

    Nos commentaires se sont croisés lors de ma réponse à Serge... alors oui pour te répondre, que tu as raison.
    Tout cela induit en plus des risques psychosociaux comme on en parle dans le monde du travail. On va ptet nous annoncer qu'il y a une recrudescence des suicides ou une augmentation importante de la consommation d'antidépresseurs depuis la présidence de Sarkozy...
    Que cela ne m'étonnerait pas...

    RépondreSupprimer
  6. Mais tu es tout à fait objectif !!!
    J'ai ajouté ton feed rss dans mon google. Merci beaucoup ! Je lirai tes news avec intérêt. Ton blog vaut bien un +5.

    RépondreSupprimer
  7. Reconnaitre que l'on est pas objectif permet de prendre le recul nécessaire pour essayer de l'être...
    Merci de ton soutien. A+

    RépondreSupprimer
  8. Il faut bien payer leurs putain de guerre en Afghanistan.

    RépondreSupprimer
  9. et il y en a du reste, ça s'accumule...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

Moins on en sait, mieux c'est...

Je rentrais du boulot quand j'ai entendu cette annonce à la Radio : le nouveau programme de sciences économiques est en consultation, et "le chômage" disparait des manuels scolaires.

Alors une fois rentré, je m'installe devant le clavier et tente de me renseigner.

Et j'apprends que le nouveau programme de seconde en sciences économiques et sociales (SES), est à l'étude jusqu'au 12 Mars par le ministère de l'éducation nationale. Il est question d'enlever des thèmes abordés par les professeurs, qui font l'objet d'explications aux élèves sur les questions de société, d'emploi, de discrimination, de précarité, des inégalités de revenus, de la valeur ajoutée et sa répartition ou encore des conditions de travail...

L'association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses), déplore que"le ministère ait demandé d'enlever des questions comme la discrimination à l'emploi ou le chômage et imposé deux fois celle du ma…

L'avenir/la fin du nucléaire est avant tout politique

300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l'océan Deux ans après la catastrophe de Fukushima, on cherche mois après mois à estimer la quantité d'eau contaminée qui se déverse dans l’océan pacifique.  On sait très exactement l'estimer, mais la pression est forte au Japon depuis les dernières élections de décembre dernier pour minimiser l'impact. Face à l’inquiétude de la population et la mobilisation des associations anti-nucléaire, le gouvernement Japonais a officiellement communiqué ce 7 Août, le chiffre de 300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l’océan. C'est la veille, que la NRA, l'autorité de régulation nucléaire Japonaise, déclarait Fukushima en "situation d'urgence".
C'est donc contraint que le nouveau premier ministre Shinzo Abe , a admis "un problème urgent qui suscite beaucoup d'inquiétude dans la population"il ne pouvait dire moins que ça ! Issu du Parti libéral-démocrate de droite, il prône le redé…