Accéder au contenu principal

Les entreprises du secteur privé ouvrent le bal des grèves de la rentrée



Les mobilisations et grèves de la rentrée vont monter crescendo avec des manifestations et des arrêts de travail qui vont s'accroitre au fil des semaines. (cliquez sur le titre pour lire la suite...) Ainsi, s'il était question d'une mobilisation des enseignants ce 11 Septembre, il aura plutôt été question de sensibilisation et de piqure de rappel des revendications déjà existantes (rendez-vous pris pour le 9 Octobre) ; nous aurons aussi ce 23 Septembre une grève avec des manifestations contre le projet de privatisation de la Poste.

Renault ouvre le bal des grèves de la rentrée dans le secteur du privé.

La mobilisation paye ! Des modifications seront apportées selon la direction de Renault au projet de restructuration du personnel. D'autres solutions sont envisagées pour faire face aux difficultés de l'entreprise. Il aura suffit de deux heures d'arrêt de travail (ce matin de 9 à 11h) pour amener la direction à la table des négociations. Rien est gagné pour autant, mais ce n'est que le début de la mobilisation et des négociations, avec les syndicats de personnels.

Grève également des salariés du groupe Express expansion

Les salariés ne sont pas du tout d'accord avec le projet de la direction de revenir sur les accords des 35 heures. La rigueur de mise depuis quelques années ne donne pas envie aux salariés de lâcher du leste concernant leur RTT.
Le délégué CFDT de l'entreprise dit que : "le sentiment général chez les salariés, c'est que tout ce qui nous reste aujourd'hui, c'est les accords 35 heures, puisque tant au niveau salarial que des effectifs, la rigueur nous est imposée depuis 8 ans".

Pour une première quinzaine de Septembre, c'est déjà bien animé ; les grèves de la fonction publique vont emboiter le pas dans la lutte de la sauvegarde des quelques acquis qu'il reste aux Français.
Il faut envoyer un signal fort au gouvernement Sarkozy afin qu'il comprenne que bien des français sont en désaccord avec sa politique. Soyons Vigilants, solidaires et mobilisons-nous !

Commentaires

  1. Salut Stef et Mimile tres bon article ! j' espere que les Français vont enfin sortir dans la rue !!! Si le privé commence le bal alors l' autonne seras chaud ! voila mon nouveau "blog" d' Actu sur le post.fr http://www.lepost.fr/perso/cedstyle33/ mais je continue toujours mon blog sur skyblog ... +5 pour votre blog a bientôt !!!

    RépondreSupprimer
  2. Tout à fait d'accord, il faut réagir très fort face à ce rouleau compresseur sans âme.

    RépondreSupprimer
  3. @ cédric,

    Nous espérons aussi que les mobilisations, seront importantes et soutenues, dans la défense de nos acquis sociaux. Ton nouveau blog sur le post.fr est riche en infos et la structure agréable.
    Merci de ton passage.

    @ Christie,

    Oui il va falloir que nous nous mobilisions, pour faire apparaitre au premier plan les revendications et non pas comme c'est devenu une habitude, une information manipulée par l'état...comme c'est le cas avec le débat sur la laïcité depuis la venue du Pape... avons nous besoin de débattre de cette question ? quels sont les priorités ? A nous d'en décider!!

    RépondreSupprimer
  4. Les grèves sont le seul moyen pour le citoyen lambda de se faire entendre et c'est bien le problème. Cela montre que nous sommes bien mal représentés

    RépondreSupprimer
  5. Entièrement d'accord avec toi serge. Il est de plus en plus difficile de se faire entendre, pour que les revendications des salariés soient prises en compte, mais ce sont tous les acteurs de la négociation salariale qui doivent prendre leurs responsabilités et en premier lieu, les syndicats du patronat.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…