Sarko face à la crise

Nous n'avons pas pu faire de billet cette semaine pour des raisons d'horaires de travail décalés... Il a pourtant été question d'une semaine chargée en évènements, comme la validation des motions du PS, de l'examen du RSA à l'assemblée, de la crise financière, des grèves contre la privatisation de la Poste et les suppressions de postes chez Renault...

Mais c'est autour d'un apéro improvisé entre amis que nous avons écouté Sarkozy, hier lors de son discours à Toulon. "Bla bla bla, bla bla bla" (même ma fille de 4 ans a dit " y en a marre de voir Sarkouzy"...) (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Ce matin, j'ai entendu quelqu'un à la radio (Copé je crois) réagir à cette intervention en disant que le Président avait "su trouver les mots" : le problème, c'est que les français n'attendent plus des mots, mais qu'ils veulent des actes ! Comme l'a dit J.Camus, il s'est contenté "de faire du Sarkozy", toujours des mots, encore des mots, les mêmes mots...

Il critique, il dénonce, mais ne met rien en œuvre, aucune action d'envergure, que ce soit en tant que chef de l'Etat français, ou pire en tant que Président de l'Union Européenne.

En attendant, rien ne va plus !
La crise financière est bel et bien là, la crise économique pointe le bout de son nez. Les déficits se creusent, plus que prévu, la croissance est en berne, le pouvoir d'achat en prend plein la gueule (excusez ma vulgarité) à coup de taxes, de hausse des prix, et le chômage augmente (plus forte hausse ce mois d'aout depuis 1993...)

Il ne fait que du populisme, feignant de dénoncer les méfaits du capitalisme, et en disant que l'Etat sauvera l'épargne si besoin est (alors que le Fond de Garantie bancaire est prévu pour ça). Ou alors peut être qu'il vient juste de réaliser que ce système a vraiment besoin d'être régulé, contrôlé, et dans ce cas là, comme le dit Mr Hollande, c'est de la "lucidité tardive" !

Pourtant, lorsque nous, socialistes, tenions et tenons encore aujourd'hui (plus que jamais) ce discours, on passait pour des gauchistes, des "cloportes" (dixit Copé, recherchez sur Dailymotion, vous en aurez la preuve), des empêcheurs de tourner en rond, has been qui plus est ...

Bref, les discours se suivent, et les résultats ne sont pas là...
Paroles, paroles, paroles...

Sarko nous avait promis plus de croissance, on en a moins...
Sarko nous avait promis moins de dettes, on en a plus....
Sarko nous avait promis plus de pouvoir d'achat, on en a moins...
Sarko nous avait promis moins de chômage, on en a plus...

Lui, qui à la moindre occasion, ne manque pas de dire que quand on fait des erreurs, il faut savoir assumer et prendre ses responsabilités, il ferait bien d'en faire autant !

Commentaires

  1. kalash (dit la mitaillette)27 septembre 2008 à 16:01

    quand il s agit de prendre des bonus on connait les personnes et quand cela va mal c est personne dit il.mais la tout le monde sait qui a la responsabilité d assumer .le président du pouvoir d achat auras était le pire de tous et encore c est pas finis.moi c est pas un bonus qu' il prendrez c est un coup pied au cul et casse toi pauvre con.il admirer l' Amérique ou tout était possible et surtout l impossible .ya qu' a voire le résultat .guerre ,crise économique ,les gents a la rue grâce aux taux variable,en voila un autre pantin .il forme un bon couple de marionnettes diriger par les hobbies financier .on n a jamais était aussi mal que maintenant.il disait que l on aurait plus de pouvoir d achat c est le contraire ,il disait ne pas vouloir augmenter les prélèvement pour les retraites mais augmenter la durer et il va augmenter les deux.je finirais par ces mot tu as baratiner la France (enfin, une partie) maintenant assume ton désastre et casse toi pauvre con.

    RépondreSupprimer
  2. Sarkozy est dangereux.. Il est très fort en comunication et les français se laissent avoir...
    C'est triste, ahurissant...

    RépondreSupprimer
  3. @ kalash,

    On sent bien avec "le casse toi pauvre con" que tu ne l'aimes vraiment pas notre ami Sarko:)
    C'est clair et c'est pour ça que j'ai mis Sarko en clown, qu'il se fait la marionnette des lobbies financiers.

    @ Christie,

    Je suis d'accord avec toi, il est fort ce Sarko en communication, puisqu'il aura su convaincre les français des soit disant bienfaits de sa politique, alors que celle-ci est dangereuse dans des moments de crise comme aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
  4. Voici mon + 5 pour ce dimanche que je te souhaite bon.
    Bon début de semaine aussi.
    Merci pour ta fidélité.
    A bientot
    Laurence

    RépondreSupprimer
  5. Mdr la photo lui va trop bien !!!! hihihihi

    RépondreSupprimer
  6. Coucou,

    Voilà le +5 pr tes 2 blogs.
    Merci pr ton com, ton vote et ta fidélité.
    J'espère que tu vas bien.
    Bonne soirée et bonne fin de semaine.
    Bises
    Lolo

    RépondreSupprimer
  7. c'est un sacré clown que nous avons

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !