Accéder au contenu principal

Prud'hommes 3 Décembre 2008 : une institution à défendre et une representativité syndicale à accroitre

Vous avez peut être constaté que la campagne médiatique prévue par le gouvernement pour inciter les salariés à voter tarde à venir !
Les élections Prudhommales ont lieu le 3 Décembre prochain, il est important que les salariés participent massivement à la désignation de ces conseillers, parce que jamais un scrutin n'a dépassé autant le cadre traditionnel de sa désignation, parce que les enjeux sont exceptionnels, parce que dans un contexte de difficultés majeures pour les salariés où plus rien ne va, il y a besoin de donner confiance en montrant qu'il est possible d'inverser le cours des choses. Il faut que la participation des salariés à ce scrutin soit importante.

En dehors de la désignation des représentants, les élections prud’homales constituent une indication de la place des acteurs sociaux et de la représentativité syndicale. Cela détermine ainsi le poids et l’incidence des organisations syndicales dans le monde du travail.

C'est à chacun de mesurer l'impact de l'influence des syndicats et d'apporter son soutien dans la bataille sans merci que nous mènent le patronnât et le gouvernement, mais pour gagner, nous avons besoin de tous ! C'est chaque salarié qui doit compter !

Le Conseil des prud’hommes est une juridiction spécifiquement chargée de questions relatives au droit du travail, et qui arbitre les litiges entre salarié et employeur. Il faut défendre cette institution parce qu’elle est mieux à même de connaître et de trancher en toute objectivité les litiges du travail.
De plus, plus les organisations syndicales recueilleront de voix, plus ces organisations seront considérées représentatives, d’abord dans la branche d’activité, ensuite sur le plan interprofessionnel. Dans cette période où des milliards de fonds publics sont engloutis dans la finance, il faut obliger le gouvernement et les syndicats du patronnât à aborder toutes les questions économiques ou de stratégies d'entreprises qui découlent des revendications, des propositions et arguments des syndicats.

C'est dans ce débat au quotidien, quand une entreprise négocie parfois jusqu'à 14 accords avec les syndicats en 10 ans, sur la durée du temps de travail par exemple, qu'il est possible de gagner si nous agissons ensemble.

Si chacun d'entre nous en discute dans son entourage, dans son entreprise, parmi ses amis, sa famille, qu'il faut faire progresser le vote de ces élections prudhommales, nous pouvons être certains que nous obtiendrons un résultat qui pèsera positivement dans la lutte pour le progrès social, pour l'amélioration des conditions de travail et de la vie des salariés.

Commentaires

  1. J'ai fait un article aussi aujourd'hui.... Il faut en perler encore plus pour que chacun se sente concerné...
    Et il n'est pas trop tard pour le vote par correspondance.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, le vote par correspondance est valable jusqu'à réception du courrier le jour même du vote, le 3 Décembre.
    Mobilisons-nous!

    RépondreSupprimer
  3. Les prud'hommes sont un rempart très important contre les dérives patronales...

    RépondreSupprimer
  4. Oui christie, c'est une institution à défendre qui équilibre les forces en présences...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…