Sarkozy veut raccourcir le congé Parental



Sarko veut la peau de nos acquis sociaux !


Dernière atteinte annoncée ce jour, il veut raccourcir le congé parental.
Estimant qu'ils "sont parfois à l'origine d'un immense gâchis"

Et ben voyons !

Dans son discours sur l'évolution de la politique familiale, il dit qu'"un congé parental de longue durée, c'est une rupture dans un parcours professionnel, qui peut se traduire par une diminution des chances de progresser dans la carrière".

"Je veux qu'on privilégie l'aménagement des horaires ou le temps partiel plutôt que l'interruption totale d'activité".

Et ben voyons, l'affaire Dati lui aurait-elle donné des idées ou même le contraire, est-ce une demande de Sarkozy à Rachida, que d'écourter son congé maternité, histoire de donner l'exemple avant d'annoncer un projet de loi qui est en gestation depuis un an comme il la reconnu ? Il est bien sur question du congé parentale de longue durée (3 ans), mais la symbolique est importante.

Il a surtout laissé échapper que cela pénalisait l'entreprise !

Et comme lors de son discours en réponse aux grèves du 29 janvier, il fait semblant de faire du social pour passer le programme du Medef.

La dernière fois, c'était la suppression de la taxe professionnelle, aujourd'hui le congé parental.

C'est la méthode Sarko : Il annonce un tas de mesure que chacun commentera à souhait, quitte à revenir voire reculer sur certaines d'entre elles et il passe sur l'essentiel, là où il veut aller. Il se croit malin, mais surtout il nous prend pour des cons ! Là encore il se trompe, c'est l'inverse qui se produit.

Commentaires

  1. Nous nous sommes pourtant battu pour obtenir ce type d'avancées, c'est vraiment une atteinte aux droits de la famille et aux droits des femmes.

    RépondreSupprimer
  2. Voilà qu'ils voudraient réduire le congé parental longue durée de 3 ans, prévu à la base pour éduquer son enfant jusque l'entrée en maternelle ; école maternelle dont les mêmes personnes mettent en doute l'utilité... Comme quoi on voit bien que l'on a à faire à une droite qui dit tout et son contraire

    @ Sylvie :
    Va falloir encore se battre, tous les domaines sont attaqués avec ce gouvernement

    RépondreSupprimer
  3. C'est quoi encore cet effet d'annonce?

    Ils finiront par se couler eux-même...

    RépondreSupprimer
  4. Je suis très choquée, par cette nouvelle annonce.
    Ce serait vraiment un grand pas en arrière que de remettre en cause le congé parental, qui permet aux mamans d'élever leurs enfants, au moins jusqu'à 3 ans.
    veut-on dissuader les femmes de faire des enfants ?
    J'espère que cette loi ne passera pas.

    RépondreSupprimer
  5. @ Yamina : tu n'es pas la seule à être choquée ! Il aurait été plus judicieux, surtout en ces temps de crise de l'emploi; de proposer aux femmes volontaires, un revenu de "femme au foyer".
    Pour ce gouvernement, toutes les occasions sont bonnes pour casser nos acquis sociaux. Ils vont à contre sens, mais s'en rendent ils compte ?

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !