Accéder au contenu principal

100 milliards de déficit en 2009. Le déficit double en quatre mois : Sarko a -t-il une perspective politique au delà de quatre mois ?


Une nouvelle version du budget 2009 était présentée en conseil des ministres ce mercredi. Il prévoit un déficit de 100 milliards d'euros. C'est donc un déficit record et c'est quand même le quatrième projet de loi de finance rectificatif depuis Septembre.

Forcément, quand on s'entête dans une politique économique dévastatrice pour l'emploi, clientéliste dans sa fiscalité, on augmente d'autant plus les déficits budgétaires en temps de crise.

Et oui ! Puisque cette nouvelle version du budget prend en compte l'impact de la crise sur les finances de l'Etat, grevées par le plan de relance et la baisse des recettes fiscales, on ne peut que constater que les 15 milliards de recettes fiscales en moins par an de la loi TEPA, (qui font déjà 30 milliards en deux ans) manquent cruellement pour relancer l'économie du pays.

La politique de défiscalisation des heures supplémentaires a non seulement couté cher en terme de rentrées fiscales en moins, mais en plus elles ont eu un effet pervers sur l'emploi.
Les entreprises de production ont préféré faire travailler plus longtemps leurs salariés en postes, plutôt que de créer de nouveaux emplois ou de faire appel à l'intérim et CDD.

A cela s'ajoute les déficits de la Sécurité sociale, attendus autour de 15 milliards d'euros. Et pourtant, même si il y a un problème de démographie évident, les différentes réformes de Devedjan à Roseline n'ont pas amélioré la situation, pire pour les assurés c'est au contraire déremboursements et franchises médicales qui ont aggravé la situation des plus précaires ; pour au final un déficit qui passe de 12 à 15 milliards...

Franchement la gauche de Jospin n'avait pas à rougir de son bilan, quand on voit ce qu'à fait la droite depuis 2002... (et sur tous les sujets ! )

C'est donc 100 milliards de déficit des budgets de fonctionnement de l'état qui sont à différencier des 1000 milliards de dettes publiques. Quand on pense qu'il y a seulement quatre mois le budget 2009 prévoyait déjà 52 milliards de déficit, on peut quand même se demander si le gouvernement Sarkozy a un projet pour la France ???

N'a-t-il aucune perspective politique au delà de quatre mois ?

On est en droit de se le demander car le déficit double en quelques semaines !

Quand on pense qu'en novembre, date de l'élaboration du budget pour 2009, le gouvernement tablait encore sur une croissance comprise entre 0,2% et 0,5% cette année...???

C'est vraiment ridicule ! et on comprend bien à quel degré se place le discours de vérité de Sarkozy ! On peut vraiment rien attendre de positif de lui et au contraire y a vraiment de quoi s'inquiéter, parce qu'en plus d'être manipulateur, menteur, il n'est pas honnête.

Commentaires

  1. Manipulateur, menteur et malhonnête, il y a longtemps qu'on le savait.
    On savait très bine qu'il allait essayer de détruire tout ce qui est social et sans la moindre réflexion.
    Ce type est un robot..
    seul compte ce que Lui veut..

    RépondreSupprimer
  2. Et il parlait d'une République irréprochable... y a qu'à voir encore la nomination du fils de Devedjan...

    RépondreSupprimer
  3. Il y aurait presque de quoi en rire si ça n'en devenait pas quasi tragique...

    Il est tout simplement incapable d'admettre qu'il a pu se trmper quelque part et, de fait, incapable de corriger ces erreurs qui enfonce un peu plus la France, alors qu'on est déjà en pleine crise internationale.

    Quant à la nomination du fils Devedjian... Il me semblait pourtant avoir entendu - ou même lu dans son programme - un certain candidat UMP à la dernière présidentielle expliquer qu'avec lui les nominations se feraient sur des critères de compétences et non plus sur la proximité avec l'Etat...

    RépondreSupprimer
  4. "ces erreurs qui enfoncent la France" bien sûr, je corrige cette énôôôrme faute

    ;-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…