C'est la majorité des français qui vont encore payer.


Annoncé par Bercy : Le déficit budgétaire Français atteint à la fin Février 29.9 Milliards d'euros.

Ce qui me marque le plus c'est le manque de recettes dû aux cadeaux faits aux plus riches.

On nous donne les détails sur les remboursements de l'impôt sur le revenu, (excédent de versement), sur les différents crédits d'impôts, bref à tous les cadeaux fiscaux faits aux français les moins touchés par la crise (9,2 milliards d'euros)
Près de la moitié des 15 milliards d’allègements de la loi TEPA vont aux classes moyennes supérieures et aux ménages les plus aisés et profitent massivement aux patrimoines les plus élevés, les autres étant déjà exonérés par plus de 400 niches fiscales.

Et rien ! rien sur des mesures d'aides sociales, aucune mesure sur les salaires et la relance par la consommation, rien sur les montants des aides sociales, rien de ce qui concerne le plus grand nombre des Français ?

Là on ne peut que constater par les chiffres, que la politique du gouvernement Sarkozy est très fortement orientée vers la situation des français les plus aisés et que ces mesures sont inefficaces pour répondre aux attentes.

Parce que le but d'injecter 30 milliards dans l'économie c'est quand même de créer de la croissance !! Et là rien ne garantit qu'il y ait un résultat. Aucun contrôle sur l'argent offert... par nous.
Pire, Nicolas Sarkozy pourrait d'ici quelques mois, (puisqu'il l'a plusieurs fois évoqué) instaurer une nouvelle cotisation sous forme de TVA Sociale pour justement maitriser l'équilibre budgétaire des comptes de l'état. Il s’agirait d’alléger la fiscalité qui pèse sur les salaires et les employeurs en la reportant sur la consommation, donc l’ensemble des Français.

Je ne veux pas noircir le tableau, mais si on ne force pas le gouvernement Sarkozy a changer réellement d'orientation politique, c'est la majorité des français qui vont encore payer.

Commentaires

  1. Il faut croire que les déficits n'existent que pour inventer la pressurisation sociale quand on voit les cadeaux accordés à ceux qui n'en n'ont pas besoin..
    Ou alors, je n'ai rien compris...
    :-D)

    RépondreSupprimer
  2. Oui c'est aussi en maintenant une pression sociale, que quelques-uns arrivent à imposer leurs normes dominantes aux autres.
    Bon dimanche Christie++

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !