Accéder au contenu principal

Le PS se met en ordre de bataille pour les Européennes.


Après deux ans de critiques internes, de défections et de règlements de compte, le PS se remet au travail. Alors que les socialistes Français seront sous le regard de leurs homologues Européens, serait-il venu le temps de montrer toute la force de proposition que peut-être le parti socialiste ?

C'est l'annonce du calendrier de campagne qui donne l'impression que cette fois ci, c'est bien rassemblé, et faisant appel aux efforts de chacun, que les socialistes vont faire campagne en défendant un programme et une stratégie commune.

Vous allez me dire il était temps ! Mais franchement si on prend du recul et qu'on a un regard critique mais constructif, il n'y a pas péril en la demeure. Le congrès de Reims étant digéré, les leaders nationaux ont pour intérêt commun avec le PSE (parti socialiste européen) de battre la droite sortante et d'être majoritaire au Parlement européen.

Les socialistes majoritaires au Parlement Européen ? Quoi de plus normal quand on voit que c'est bien une forme de sociale démocratie qui ne dit pas son nom, que tout le monde appelle de ses vœux. Quand en pleine crise financière, l'éthique, la prudence, oblige le monde et l'Europe à prendre des mesures de régulation, de relance de l'économie, obligeant les Etats à sauver leurs banques de la banqueroute. On voit bien que c'est nous "la gauche" qui avions raison.

Quelle stratégie pour gagner ?

Dans un premier temps, mettre en évidence que la présidence de N. Sarkozy à la tête de l'Europe n'a pas permis de relance commune et n'a dégagé aucune avancée significative pour se prémunir de prochaines crises.
Une première thématique en double sanction, contre N.Sarkozy mais aussi contre José Manuel Barroso président de la commission européenne de droite.

Puis dans un second temps, à partir du 24 Avril, le PS organise huit meetings nationaux en présence de Martine Aubry et sollicitera les "leaders nationaux Laurent Fabius, Ségolène Royal, Bertrand Delanoë, François Hollande".
Parallèlement, le PS compte tenir "un millier de réunions", dans toute la France pour être au plus près des Français et motiver son électorat. "Mille initiatives" dont des visites d'usine, rencontres avec des ONG, en clin d'oeil aux 1.000 projets de relance du gouvernement, nous explique Cambadélis directeur de campagne.

Voilà donc une campagne électorale qui pourrait redonner des couleurs à notre parti...

Commentaires

  1. Sincèrement, je m'interroge encore sur mon vote pour les Européennes. Vais-je voter pour le candidat imposé par Martine Aubry dans le Nord Est ? Je me pose encore la question. Je ne suis pas très enthousiaste à l'idée de cautionner la façon dont s'est faite la désignation de ce candidat, sûrement pour service rendu lors du vote à l'automne pour le poste de premier secrétaire.

    J'hésite...

    RépondreSupprimer
  2. L'Europe me fait penser un peu à l'Arlésienne.
    tout le monde en parle et en même temps, ça ne me fait penser à rien.
    Si aux voyages que nous avons fait avec mes parents en Europe.
    Des amis ailleurs, des paysages, des pays, des coutumes, des hommes..des idées partagées, des révoltes communes...
    Mais au niveau politique, ça ne me parle pas..
    Ou alors je suis idiote...

    RépondreSupprimer
  3. Je comprends bien ELN mais tout comme moi, tu as surement dû, toujours voter socialiste :)
    Pour l'instant, soyons socialiste avant tout ! Mais je comprends tout à fait ton point de vue.

    @ Christie,

    C'est surement parce que l'Europe n'en est qu'à ces débuts, qu'elle ne nous parle pas.
    Il y a encore très peu d'institutions Européennes, on entend parler de la banque centrale européenne, on a quelques informations très épisodiques sur les débats menés au Parlement Européen et finalement on ne voit plus quels sont les objectifs et les buts recherchés dans cette construction européenne.
    D'ailleurs le PS en est bien conscient puisque il compte multiplier les initiatives pour aller à la rencontre des populations, pour effectuer ce travail de pédagogie.

    On a plutôt fait dans un premier temps l'Europe économique avec l'Euro (bien légitime dans une économie mondialisée)
    Et maintenant que le libre échange au sein de l'Europe permet la création de richesses mais aussi des effets négatifs pour certains pays, il faut donc plus de social, de justice et de redistribution de ces richesses pour répondre aux préoccupations de tous.

    C'est tout le boulot qui reste à faire^^
    Merde Christie, tu vois comme j'avais envi de te convaincre lol mais là c'est infaisable sur un simple commentaire^^
    En tout cas pour moi l'Europe, c'est incontournable et surtout salvateur !

    RépondreSupprimer
  4. Steph, je suppose que tu as raison sur l'Europe Sociale dont on a un besoin urgent.
    D'ailleurs je suis sûrement plus européenne que je ne le pense moi-même et je suis convaincue qu'il faut de la solidarité entre peuple.
    Tu n'a pas besoin de me convaincre mais par contre là où je ne comprends pas, c'est l'Europe égalisatrice au niveau des cultures, celle qui veut gommer toutes les particularités de chaque pays.

    L'Espagne qui est le pays de mon mari souffre de l'Europe même si l'Espagnol est plus européen que le français.

    Les prix ont flambés ces dernières années avec l'arrivée de l'Euro mais pas les salaires et quand on voit toutes ces difficultés, on peut douter du bien fondé de l'Europe...
    Même si je le répète je suis convaincue par la nécessité de solidarité européenne pour lutter contre toutes les inégalités...

    RépondreSupprimer
  5. Christie, les attentes sont fortes en ce qui concerne le gommage des inégalités en Europe et je suis convaincu que l'Europe nous protège plus qu'elle ne nous dessert... Il n'y a qu'à voir l'affaire sur l'illégalité d'aider des sans papiers, la loi européenne protège les français qui aideraient des sans papiers tant que cette aide n'est pas à but lucratif. Alors que la loi Française (merci Sarko) prévoit une amende de 30 000 euros et 5 ans de prison juste pour avoir hébergé quelqu'un.
    On pourrait écrire des pages sur les bienfaits et conséquences négatives de l'Europe mais une chose est sure, c'est que sans l'Europe, nous n'aurions plus d'agriculteurs en france, plus de pêcheurs etc.. et que ce sont ces mêmes populations qui s'en plaignent le plus. Bref rien n'est jamais simple avec l'Europe...

    RépondreSupprimer
  6. Oui, je n'ai sans doute pas toute la cartographie des aides accordées par l'Europe.
    merci de m'avoir mieux éclairée mais je suis vraiment européenne, tu peux en être convaincu, et même plus tôt altermondialiste mais un pas devant l'autre est la règle et chaque chose en son temps..
    ;-D

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…