Bienvenue en Guadeloupe Mr Sarkozy

J'ai choisi une photo en vue aérienne de la Guadeloupe pour montrer qu'un tout petit territoire de France et une petite partie de sa population suffit à influencer et mette en danger le chef de l'état.

Imaginez l'état d'esprit de Sarkozy en ce moment. Comment convaincre que tout a était mis en oeuvre dans les Antilles, alors que le sentiment des populations, est que les avancées obtenues restent insuffisantes.

La réaction du leader du LKP, Elie Domota est la bonne, maintenir une pression essentielle pour obtenir plus ! Parce qu'effectivement la précarité galopante, le chômage, et les prix restant élevés laissent l'île dans une situation difficile.

Les Etats Généraux d'Outre Mer sont l'occasion d'obtenir plus.

Comment ça marche ? C'est le rapport de force qui en est la clef, c'est au prix d'une grève générale que la population a obtenu une augmentation de 200 euros et une baisse des prix sur 100 produits de première nécessité.

J'ai beaucoup d'éstime pour ces français qui réussissent encore à se retrouver pour défendre les interêts du collectif.
A l'heure où les français de métropole se demandent si il est encore utile de faire grève, les Antillais nous rappellent les fondamentaux du rapport de force.

Commentaires

  1. Estime partagée par moi, c'est clair, ils n'ont pas peur et sont moins frileux que nous.. Prenons-en de la graine!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !