Enfin de l'ordre et de la cohésion au PS ?

Serait-il venu le temps du vrai règlement de compte au parti socialiste ? Il était temps que l'ordre soit de nouveau rétabli en son sein, Aubry a décider de recadrer Manuel Valls par un courrier qui pourrait être résumé ainsi, le PS tu l'aimes ou tu le quittes.

Sauf que dans ce courrier, M. Aubry expose les raisons de sa demande mais ne rappelle pas pourquoi Valls est en désaccord avec elle. Suffirait-il d'envoyer une lettre à chacun des socialistes pour être tous d'accord ? surement pas et je ne suis pas convaincu que la solution soit la bonne.

Parce que si sanction il doit y avoir, il faut aussi recadrer beaucoup d'autres. En premier lieu, ceux qui ne respectent pas le vote des militants. Comme Emmanuelli ou Fabius, qui ont fait campagne en 2005 pour le non au traité constitutionnel Européen. Eh oui, c'est depuis ce temps là, que chacun y vas de son avis perso au PS.

Alors Martine, on pourrait être ok avec toi, si ta volonté de donner l'image d'un parti soudé ne s'arrêtait pas seulement à sanctionner ceux qui ne sont pas d'accord avec ta stratégie de gouvernance du parti. Parce que Manuel Valls en se présentant comme candidat possible à la présidentielle de 2012, souhaitait surtout comme tous les militants issus de la motion E du congrès de Reims (à savoir 50%) que la question du leadership soit clarifiée.

Si vraiment Valls devait être le seul à être rappelé à l'ordre, alors cela ne servirait à rien, par contre si il est le premier d'une série de personnalités à gauche a être recadré, alors on peut espérer que cela donne l'image d'un parti qui cherche la cohésion en son sein.

Commentaires

  1. Faudrait aussi rappeler à l'ordre tous les blogueurs PS !

    ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Les interventions hors cadres de certains responsables du PS ne datent pas du référendum de 2005. Je me souviens qu'alors que le PS venait d'adopter à la quasi unanimité un programme "de gauche" à l'abord de la présidentielle de 2002, DSK avait ouvertement prôné la privatisation d'EDF.
    Le gros problème du PS vient justement de son manque de lisibilité, de crédibilité, et cette indiscipline n'est pas pour faciliter le travail de clarification.
    François Hollande n'a jamais été foutu de taper du poing sur la table. Réjouissons nous que Martine Aubry le fasse. Lors du Congrès de Brest, me semble-t-il, le PS a ajouté dans ses statuts qu'il se doterait d'une "charte éthique"... On l'attend toujours !
    Par ailleurs, force est de constater que Manuel Valls est un porte-poisse extraordinaire. A chaque fois qu'il sejoint un camp, il le fait perdre : il était pour le NON au référendum interne, le OUI l'emporte; il rejoint le OUI pour le référendu national, le NON l'emporte; il soutient Ségolène Royal à Reims, Aubry l'emporte...
    Peut-être que pour gagner en 2012, il faut effectivement se débarrasser de Valls...

    RépondreSupprimer
  3. A chacun son avis sur la question...
    Je continue à penser qu'au lendemain du retrait de Jospin, Hollande s'en est plutôt bien sorti, et que le bordel à bien commencé avec cette campagne européenne de 2005.

    RépondreSupprimer
  4. © Bonsoir

    **©
    ***© C'est L' heure
    ****©
    *****©
    ******©©©©©©©©© Pour Moi
    ****************©
    ***************©
    **************©
    *************© De Venir
    ************©
    ***********©
    ************© Te Souhaiter Une
    *************©
    **************©
    ***************© Bonne Soirée
    ****************©
    ******©©©©©©©©© Et Une
    *****©
    ****© Douce Nuit
    ***©
    **©
    *© Gros Bisous
    © amitié +5 booster.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !