Accéder au contenu principal

Primaire : ouverte à qui ?

On l'attendait, Martine l'a fait (ou presque). Pour résumer ce qui risque bien de faire l'info du jour dans tous les médias ; Le candidat socialiste à la Présidentielle de 2012 sera désigné par le plus grand nombre.

C'est tout ce que l'on peut en dire à ce jour, puisque M. Aubry annoncera le lancement du processus ce Vendredi, à l’ouverture de l’université d’été du PS, à La Rochelle.

Mais on imagine bien, après les réticences des uns et le manque d'entrain des autres pour faire de ces primaires un atout, que le caporal chef Aubry aura verrouillé tout cela. Déjà, pourquoi avoir refusé un atelier à la Rochelle sur la question ? Est-ce sous la pression d'une pétition lancée par la fondation Terra Nova ce mercredi ?

Bref, passons, nous n'en sommes pas à la première annonce hasardeuse de titine.

Le principal étant que le candidat socialiste soit soutenu lors de la campagne, par le plus grand nombre des sympathisants de gauche pour éviter le "tous sauf celui-là", qui avait plombé la campagne de 2007. Mais vous l'aurez déjà compris, il n'est pas question comme certains se le sont imaginé, que ce mode de désignation soit l'occasion de supporter un candidat de toute la gauche qui ne serait pas socialiste ! Ce scénario serait plausible si on créait un parti unique à gauche, ce qui n'est pas le cas.

Reste à savoir, qui pourra voter, quand et surtout pour qui ? Le PS n'a pas fini de faire parler de lui, est-ce le début d'une nouvelle dynamique salvatrice ? En tout cas il était temps !

Commentaires

  1. Eh bien tu nous reviens sur cette initiative souhaitable pour le PS..
    en espérant qu'enfin, ses dirigeants retrouvent le bon usage de leurs neurones, ce qui manquait singulièrement ces derniers temps.
    L'objectif prioritaire étant de faire basculer vers un gouvernement plus humain...

    que va devenir la France et les français si Sarkozy est réelu, je n'ose même pas y penser, ni même l'imaginer...

    RépondreSupprimer
  2. Les vacances ont-elles été bonnes??
    Bonne rentrée parmi nous!

    RépondreSupprimer
  3. Christie,

    Oui les vacances se sont bien passées, ces quelques jours nous auront permis de voir de la famille éloignée...ça sert aussi à ça les vacances :)

    Sinon en ce qui concerne ce billet, et le bon usage "des neurones des socialistes", dans un premier temps je me suis dit que ça allait être encore la foire d'empoigne et finalement puisqu'il n'y aura pas que des militants socialistes rattachés à des courants qui s'exprimeront, on peut penser que les têtes d'affiche seront plus prudentes, plus éthiques et respectueuses de l'exercice démocratique auquel elles vont se livrer.

    Allez, cette fois je suis optimiste même si tout reste à faire.

    RépondreSupprimer
  4. Restons optimistes, c'est important pour garder la motivation intact et continuer à se battre...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…