Duflot découvre les mensonges et coups bas en politique. Ou alors...


Voilà une manipulation qui ne sert ni Sarkozy ni les verts d'Europe écologie. Le seul vrai bénéficiaire c'est Bercy.

Les recettes engendrées par le dispositif de la taxe carbone serviront en partie à renflouer les déficits et les pertes fiscales occasionnées par les politiques de N.Sarkozy. Alors vous allez me dire, mais non (!), la taxe carbone sera entièrement redistribuée, comme l'a encore rappelé aujourd'hui, notre cher Président.

"Chaque centime prélevé sur les ménages sera rendu aux ménages"

Sauf que c'est faux ! Même C.Duflot le dit, la pauvre, elle semble découvrir les mensonges et coups bas en politique... Ou alors, c'est qu'elle se doutait bien que ça devait se tramer ainsi, mais que l'occasion ne pouvait être perdue, quel qu'en soit le prix, de faire accepter l'idée d'une fiscalité verte à la population (vous savez quand l'idéologie vous tient...).

Sarkozy dit dans son discours du jour, qui tourne en boucle sur nos Tv, que les ménages et les entreprises devront s'acquitter d'une taxe de 17 euros par tonne émise. C'est faux ! On apprend quand on cherche un peu, que la Taxe carbone servira à financer aussi en partie la réforme à venir de la taxe professionnelle (même que certaines de ces entreprises pourraient même y gagner et économiser encore un peu plus fiscalement).

Le chef de l'Etat avait annoncé, le 5 février, la suppression de cet impôt qualifié d'"imbécile" par François Mitterrand, parce qu'il taxait les investissements productifs et pénalisait l'industrie. En réalité, les entreprises bénéficieront, au titre de la TP, d'un allègement d'impôt compris entre 5,5 et 7,6 milliards, selon les modes de calcul adoptés. Et elles devront payer quelques 1,8 milliard au titre de la taxe carbone.

Mais non, mais non, voilà tout, l'information spectacle du jour est : "Duflot accuse Sarkozy de lui avoir menti sur la taxe carbone".
Mais on s'en fout !!! Encore une fois la presse titre ça partout ce qui est bien un "fait", mais ce qui dans le fond n'a aucune espèce d'importance et qui occulte le principal, à savoir que la taxe carbone est injuste et inefficace !

Même l'eurodéputé d'Europe Ecologie Yannick Jadot estime ce jeudi que la taxe carbone ne sera "ni efficace du point de vue énergétique ni juste socialement", regrettant "un véritable gâchis".

Europe écologie reviendrait-il enfin dans le giron de l'opposition :)

Commentaires

  1. Merci por ce texte clair et qui résume tout: les verts se font avoir mais , à la base, ce sont des gens bien. Leur gros défaut: la naïveté. Ils se font ballader de gauche à droite, cherchent l'ennemi en eux-même quand il faut avoir la pugnacité de le désgner. Ce qu'ils ne font pas assez. Je crois qu'ils finiront par comprendre, malgré Cohn Bendit que je soupçonne d'être une taupe sarkoziste,que le libéralisme est l'ennemi de l'écologie.

    RépondreSupprimer
  2. Oui je crois qu'au delà des différents partis, ce sont les familles politiques qui ne doivent pas transgresser leurs valeurs.

    Valeurs qui peuvent être des points communs pour travailler ensemble.

    Là j'ai eu l'impression qu'on essayait de se faire l'avocat du diable pour arriver à ses fins...

    On savait depuis longtemps que la taxe carbone serait le moyen fiscalement de se débarrasser de la taxe professionnelle, qu'elle serait prélevée sur le pouvoir d'achat des français, etc...

    Si les verts d'Europe écologie se sont fait réellement baladés, je les trouve vraiment légers...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !