Accéder au contenu principal

Hewitt nous dit qu'il faut augmenter les salaires. Merci aux 35 heures. Et mon collègue.

J'ai passé aujourd'hui un long moment à discuter sur mon lieu de travail, avec un ami, sur le thème du temps de travail. Si on en parle indirectement aujourd'hui avec l'étude Hewitt, c'est que ce sujet de controverse politique est une donne économique des plus importantes pour dynamiser l'activité dans notre pays.

Mon collègue semblait croire, parce qu'il est motivé, qu'il suffirait de travailler plus pour ramener de la croissance. Cela ne vous rappelle-t-il pas quelque chose ?

En fait ce collègue de travail qui je le précise encore est un ami, assume avoir eu la faiblesse de croire aux promesses de Sarkozy. N. Sarkozy qui, candidat à la Présidentielle avançait alors, pouvoir aller chercher 1% de croissance en plus, simplement en travaillant plus.

Mon collègue sait depuis que cela n'a pas fonctionné, mais son éducation basée sur la valeur travail (entre autres) l'empêche d'admettre qu'en France, toutes les entreprises ne sont pas forcément intéressées pour faire travailler plus leurs salariés.
Pourquoi ? Parce que l'annualisation du temps de travail, suite au passage aux 35 heures a permis non seulement de dégager 10% de productivité par rapport à la durée légale précédente, mais a permis aussi aux entreprises de s'organiser en fonction de l'importance de l'activité tout au long de l'année.

Je suis un fervent défenseur de cette loi des 35 heures, qui pour moi arrange bien tout le monde, employeur comme salarié. Mais personnellement, avec 19 jours de RTT, je serai favorable à une renégociation propre à mon entreprise puisque de toute façon c'est maintenant possible de négocier au cas par cas, entreprise par entreprise. C'est aussi la souplesse de cette loi.

Mais je suis convaincu (!), alors que dans beaucoup d'entreprises l'accord des 35 heures comprend jusqu'à 3 avenants à l'accord de base, que dans mon entreprise la direction ne souhaite pas remettre en cause l'accord de base qui prévoit ces 19 jours de RTT.

Les raisons, je les ai donné plus haut, parfois il peut être intéressant pour un patron d'avoir son salarié à la maison.
Alors vous allez me dire que j'enfonce des portes déjà ouvertes. Mais c'est l'info sur une étude publiée ce jour par Hewitt Associates, cabinet de conseil et management des ressources humaines, qui m'a donné l'envie de faire ce billet.

Parce que tout est lié, le recul historique de l'augmentation des salaires annoncé, est la donne principalement liée (et qu'il faut traiter) à la durée du travail !

Puisque le coût du travail est la résultante du taux horaire par la durée du travail, on nous explique depuis des années que la loi sur les 35 heures empêche les augmentations de salaire.
Ce qui est faux puisque si on augmente pas chaque année le taux horaire ou mal, de chaque employé, la consommation baisse, l'économie se paralyse....

Bon vous l'aurez compris, il faut augmenter les salaires.

Un petit clin d'oeil à mon collègue :)
Lui qui croit qu'il ne faut pas augmenter les salaires...

Commentaires

  1. c'est une belle fumisterie que ce "travailler plus pour gagner plus" et ils sont nombreux à être tomber dans le panneau !! De quoi douter de l'intelligence humaine !!!!!!!!!!

    J'ai fait un lien sur mon billet de ce soir.

    RépondreSupprimer
  2. Oui ils sont nombreux a avoir cru aux illusions des promesses de Sarkozy, et c'est quand même une majorité d'électeurs !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis totalement d'accord, mais dans mon entreprise on ne négocie pas ça au cas par cas. Il existe une "grilel" des salaires en fonction du poste...

    RépondreSupprimer
  4. On est d'accord.

    Juste un point : t'as pas un lien sur cette étude ?

    RépondreSupprimer
  5. @ Homer,

    Il faudra donc attendre les NAO alors... (négociation annuelle obligatoire) après je ne sais pas si la direction d'une entreprise ou si un patron est tenu de répondre d'une manière obligatoire, à la demande de ses salariés qui souhaiteraient renégocier leurs accords des 35 heures...

    @ Nicolas,

    Non pas nécessaire de mettre un lien, je parle plus du temps de travail dans mon billet... sinon une quarantaine de liens par là : http://news.google.com/news/story?pz=1&cf=all&ncl=dRJpKmCzuODAaXM_BuXqtbyywJ2wM

    RépondreSupprimer
  6. chez nous, les NAO se font avec la "Caisse centrale" dirigée sous tutelle du Ministère de l'agriculture. Autant dire qu'on l'a dans l'os.
    Quant aux 35h, pour ça, ça va. Les avenants à la convention permettent une grande flexibilité des formules.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…