Plus de Taser pour les policiers municipaux

En voilà une bonne nouvelle à l'heure où le sujet de l'insécurité revient à grand pas et surtout à une époque où les bavures et dérapages au flashball sont monnaie courante, le Taser n'est plus autorisé pour la Police municipale.

Il était temps que le conseil d'état mette le hola à tout ça. Avec un Président Sarkozy qui déjà en temps que ministre de l'intérieur nous faisait son cinéma sécuritaire, les tensions entre la Police et la population sont latentes. On leur demande de faire du chiffre, alors plus aucunes précautions n'est prises et les dérapages se multiplient. On renverse les jeunes à moto, on utilise les flashballs non plus en position de légitime défense, mais simplement pour se faire respecter (encore un chauffeur de taxi hier).

Ici, le conseil d'état ne critique pas le Taser, il estime que l'encadrement de son utilisation n'est pas assez stricte et qu'il n'y a pas assez de formation des utilisateurs. Franchement pas étonnant, excusez moi du peu, mais nos policiers municipaux sont à peine formé à utiliser leurs scooters...

Non je crois que cette décision a du bon, puisqu'elle met en évidence que dans le tout répressif, on ne peut pas faire n'importe quoi !

Commentaires

  1. C'est bien, mais c'est loin d'être suffisant.
    Les abus avec les tasers ou flashballs sont aussi le fait de certains individus de la police nationale, et ceux là, malheureusement, ça m'étonnerait qu'on leur retire leurs joujoux...

    RépondreSupprimer
  2. Et dire qu'il affiche vouloir rétablir le dialogue avec les populations méfiantes, comme celles des cités...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !